La patrimonialisation de la chanson, entre musée et mémoire collective : l'exemple de Georges Brassens à Sète

par Juliette Dalbavie

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Emmanuel Ethis et de Daniel Jacobi.

Soutenue en 2008

à Avignon .


  • Résumé

    Cette thèse examine les rapports de la chanson de variétés avec le patrimoine. En dépit de certaines caractéristiques de la chanson qui pourraient s’opposer a priori à la notion de patrimoine, un timide processus de patrimonialisation est engagé. Mais il demeure limité. En réalité, il apparaît que ni le musée, ni l'exposition ne sont les médiations privilégiées pour accéder au patrimoine chansonnier. Ce constat contraste avec la multiplicité des initiatives des amateurs et collectionneurs passionnés par la culture chansonnière. Ces médiations relevant du travail de la mémoire sont nombreuses et vivaces. L’analyse détaillée de ces dispositifs mémoriaux (un jeu télévisé et une convention de disques) permet de mettre au jour la tension dialectique qui les traverse : ils instaurent une culture chansonnière et participent d'une sorte de pré-patrimonialisation de la chanson de variétés mais en même temps, ils concurrencent les dispositifs patrimoniaux savants. À travers l’exemple de Brassens à Sète et l’analyse de deux dispositifs opposés (un musée et une tombe que l'on peut visiter dans un espace proche), nous avons observé in situ les relations qu’entretiennent ces deux modalités de transmission que sont la mémoire et le patrimoine. Or, chez les visiteurs du musée comme chez les pèlerins venus sur la tombe, les pratiques observées et les discours recueillis ne sont qu’en partie conformes à ce qu’on attendait car la dimension émotionnelle, voire cultuelle, s’y révèle avec une force inattendue, en particulier dans le dispositif muséal

  • Titre traduit

    Incorporating songs into heritage, a shared process between museums and collective memory : the case study of Georges Brassens in Sète


  • Résumé

    The present thesis examines the relationship between popular songs and heritage. Although some specific aspects of songs might appear a priori incompatible with the notion of heritage, the process of integration seems to be warily under way, albeit on a small scale. In fact, it appears that neither museums nor exhibitions are the appropriate mediation channels for accessing the heritage dimension of songs. This statement contrasts with the diverse initiatives taken by song lovers and passionate collectors in the domain. Numerous lively mediations of this kind stemming from work on collective memory do exist. A thorough analysis of structures involving memory (a TV game, a record fair) brings to light the dialectical tension running through both processes : on the one hand, they promote a song culture and, as such, are part of a process of pre-integration of popular songs into heritage ; on the other hand, they compete with established heritage institutions. The case study of Georges Brassens in Sète, inasmuch as it includes two contrasting structures from a semiotic point of view (a museum and the singer’s nearby grave) has enabled us to observe in situ the relationship between memory and heritage as modalities of transmission. Yet further scrutiny of the attitudes and discourse of visitors to the museum and pilgrims visiting the singer’s grave reveals that their behaviour only partially corresponds to expected patterns. This is due to the emotional, even cult-like dimension which emerges with surprising strength, particularly in the museum

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (376, 456 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 369-[373]. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 17.08.19 [2] tome 1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T MF 83
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.