Le rôle du régisseur et de la régie dans les médiations de production d'oeuvres d'art contemporain

par Ivan Clouteau

Thèse de doctorat en Sciences de l'information

Sous la direction de Daniel Jacobi.

Soutenue en 2008

à Avignon .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur un acteur méconnu des médiations de production de l’art contemporain : le régisseur. Les pratiques contemporaines ont profondément renouvelé la place de la matérialité dans les œuvres. Celle-ci ne garantit plus ni le statut artistique de l’œuvre, ni sa pérennisation en tant qu’œuvre. Le procès de création des œuvres a été largement transformé. L’artiste devient bien souvent un concepteur. La marge entre l’idée de l’œuvre et sa manifestation ouvre un espace dans lequel émergent de nouvelles activités professionnelles. Certaines œuvres n’existent en dehors de leur exposition que sous la forme de certificat ou de descriptif, employé par l’expositeur pour réaliser ou activer, l’œuvre. Ce glissement des œuvres implique la présence de médiations susceptibles de permettre la production, l’exposition ou la réitération, parmi lesquelles la régie a un rôle central. La thèse s’appuie sur une analyse sociologique des régisseurs en France en décrivant la manière dont s’articulent les différentes fonctions du régisseur et la manière dont se construit actuellement son identité professionnelle. Les régisseurs mènent deux missions de front : l’une, vers l’exposition-événement de la structure qui les emploie, une autre, vers l’œuvre d’art. Les habitudes attachées à la longue histoire de l’exposition et de l’œuvre occultent encore largement cet acteur qui nous permet pourtant de comprendre les logiques en présence. Le régisseur apparaît à la fois comme un médiateur invisible et décisif et comme symptôme de la superposition entre l’espace qui adhère à l’œuvre et l’espace d’exhibition

  • Titre traduit

    The role of the registrar and of registration in the mediations of production of contemporary artworks


  • Résumé

    This thesis concentrates on an agent little known in the field of contemporary art: the registrar. Contemporary practices have intensely renewed the place of materiality in the works of art. Materiality does no longer guarantee the artistic status of the work, neither its perpetuation as a work of art. The process of creating artworks has been greatly transformed. Artists very often become conceptors. The margin between the work’s idea and its manifestation opens up a space in which some new professional activities have emerged. Some works exist outside their exhibition only in the form of a certificate or an explanatory leaflet, used by the exhibitor to realise or activate the work of art. This transition of artworks involves mediations that then may allow the production, exhibition or reiteration, among which registration has a central role. The thesis is backed by a sociological analysis of the registrars in France by describing the way the different roles of a registrar are or organised and how his/her professional identity is actually constructed. The registrars run two missions at once: one, towards the exhibition/happening of the structure who’s employing them, another towards the work of art. This agent, who allows us to understand the logics that are involved is traditionally kept in the background. The registrar appears like an invisible and decisive mediator as well as the symptom of the cumulative effect between the space that is attached to the work and the exhibition space

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (483 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-214. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Avignon Université. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T17.08.5 [2]

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Avignon Université. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T MF 88
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.