Caractérisation et valorisation des hémicelluloses du tissu foliaire d'Aristida pungens (Poacées)

par Lahouari Chaa

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de Henri Morvan.

Soutenue en 2008

à l'Artois .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Characterization and valorization of hemicelluloses from Aristida pungens leaves


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans le but de valoriser la fraction hémicellulosique pariétale du tissu foliaire d'Aristida pungens, Poacée vivace des régions sub-désertiques d'Afrique du Nord, nous nous sommes intéressés en premier lieu à la caractérisation structurale de ces polysaccharides. Selon des données existantes, les Poacées présentent des fractions hémicellulosiques de type arabinoxylanes, éventuellement substituées par des motifs glucuronosyls (GIcA) et/ou de leur dérivé 4-O-Me-GIcA. Les hémicelluloses étant généralement solubles dans les alcalis, l'emploi de 14% KOH a permis de collecter deux fractions A et B, représentant respectivement 3,5% et 10,1% du matériel ve��gétal de départ. Les analyses par CLG et 13C-RMN montrent que le xylose est le monosaccharide majoritaire dans les deux fractions isolées, représentant respectivement 82,6% et 68,1%, avec de l’arabinose en quantité non négligeable (9,3 et 23,1%). Des analyses complémentaires par CLG/SM, après méthylation/acétylation, confirment que les deux fractions (A et B) sont effectivement des arabinoxylanes, constituées d’une chaîne principale de résidus β-Xyl- (1→4), plus ou moins substitués latéralement par des motifs arabinosyls branchés sur le C(3) du xylose. Comme voies potentielles de valorisation, d’une part, une estérification de ces polymères a permis d’obtenir des biofilms, dont les propriétés mécaniques et thermiques ont été déterminées. D’autre part, des fractions oligomériques, obtenues par hydrolyse enzymatique, stimulent ou inhibent la germination et la croissance des Monocotylédones (Hordeum vulgare) comme des Dicotylédones (Solanum lycopersicum).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 114-132

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Lens, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08 ARTO 0401
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.