Contrôle thermométabolique des fonctions énergétiques : rôle du foie

par Fatim-Zohra El Hajjaji

Thèse de doctorat en Sciences et santé. Génie biologique et médical. physiologie animale

Sous la direction de Véronique Bach et de Nathalie Loos.

Soutenue en 2008

à Amiens .


  • Résumé

    Le maintien de l’homéothermie, primordiale pour les organismes homéothermes, suppose qu’entrent en jeu certaines fonctions physiologiques et comportementales telles que la prise alimentaire, le sommeil et la thermorégulation. Himms-Hagen (1995) a introduit la notion de commande thermométabolique pour le tissu adipeux brun. Selon ce modèle, le repas est initié par une hypoglycémie transitoire (commande métabolique) et est stoppé lorsque la température interne atteint 39,3°C (commande thermique). Nous pensons que le foie, qui est au carrefour du métabolisme énergétique d’origine nutritionnelle, pourrait avoir un rôle majeur dans ce contrôle thermométabolique de la prise alimentaire. Ce travail de thèse a pour but de montrer l’existence d’une commande métabolique et thermique d’origine hépatique sur les principales fonctions homéostatiques énergétiques. Pour cela, le statut métabolique hépatique a été déprimé par un inhibiteur du métabolisme des glucides (étude 1) et le statut thermique a été augmenté par une résistance chauffante placée dans le foie (étude 2). Les résultats montrent que des modifications spécifiques du statut énergétique hépatique altèrent la prise alimentaire et/ou la vigilance. Ces effets existent à court et long terme. Ainsi ces études confortent bien l’hypothèse que le foie contribue à l’homéostasie énergétique de l'organisme, en jouant un rôle capital de régulateur périphérique.

  • Titre traduit

    Thermometabolic control of energetic functions : role of liver


  • Résumé

    The maintenance of homeostasis, which is primordial for the homeotherms, implies various physiological and behavioural functions, such as feeding, sleep and thermoregulation. The concept of thermometabolic command of brown adipose tissue has been introduced by Himms-Hagen (1995). According to this model, the meal is initiated by a transient hypoglycemia (metabolic command) and is stopped when the core temperature reaches 39. 5°C (thermal command). Because the liver is the major site of the energetic metabolism of the nutriments, it may have a major role in the control of food intake. The aim of this thesis was to determine whether the liver is involved in the metabolic and thermal command upon the main functions controlling the energetic homeostasis (food intake, sleep and thermoregulation). In the first study, the hepatic metabolic status has been depressed by an inhibitor of carbohydrate metabolism, whereas, in the second study, the thermal status has been artificially activated by heating the liver with a thermistance. Results show that modifications of the energetic status of the liver induce impairments of food intake and/or vigilance. These effects occur at short- and long- term. These findings confirm the hypothesis that the liver is involved in the energetic homeostasis of the organism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (151 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 139-151

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Pôle Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THMD 2008-14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.