Effet du mode de récupération sur les réponses cardiorespiratoires, l'activité électromyographique, la lactatémie et le temps limite suite à la répétition des exercices intermittents supra-maximaux

par Imed Miladi

Thèse de doctorat en Sciences et techniques en activités physiques et sportives. Performance motrice et développement

Sous la direction de Said Ahmaidi.

Soutenue en 2008

à Amiens .


  • Résumé

    La présente thèse s’intéresse à l’effet du mode de récupération sur l’amélioration de la performance suite à des exercices intermittents. Des sujets sains et volontaires d’âge 25,66 ± 2,39 ans, de poids 69,6 ± 8,6Kg et de taille moyenne de 176,7 ± 5,2cm ont participé à cette expérience. Le protocole était composé deux séries de quatre répétitions de 30S à 120% de la PMA sur ergocycle. Les répétions sont séparés par 30S de récupération passive. Deux périodes de 4min de récupération ont été réalisées entre les deux séries et entre la deuxième série et l’épreuve du temps limite (Tlim). Au cours de ces dernières, le mode de récupération a été varié (active, passive ou stretching dynamique). Les variables étudiées étaient la VO2, la PMA, la fréquence cardiaque (FC), la concentration sanguine de lactate [La] et le Tlim ainsi que la RMS et la MPF comme variables éléctromyographiques. Les résultats de l’étude montrent que la le stretching (RS) les valeurs de la lactatémie étaient les plus basse. La VO2 observée au cours de ce type de récupération est située entre les valeurs obtenues au cours de la récupération active (RA) et passive (RS). Concernant la FC, pas de différence trouvée entre RS et RA. Pour la RMS, les valeurs sont significativement plus élevées que celles obtenues au cours du Tlim suite à la RP et RA. Toutefois, les valeurs de la MPF étaient significativement plus basses comparées à RA et RP témoignant d’une fatigue plus importante au cours de RS. En conclusion, la récupération sous forme de stretching dynamique (RS) pourrait être à l’origine de l’amélioration du Tlim avec un bénéfice beaucoup plus important le stretching (P<0. 01), la récupération active (P<0. 05) comparativement à la récupération passive


  • Résumé

    The present thesis studied the effect of the mode of recovery on the improvement of the performance following intermittent exercises. Healthy and voluntary group of subjects aged 25,66 ± 2,39 years, weight 69,6 ± 8,6Kg and height of 176,7 ± 5,2cm took part in the experiment. The protocol consisted on 2 series of 4 repetitions of 30S at 120% of the MAP on ergocycle. Exercise repetitions are separated by 30S of passive recovery. Two periods of 4min - recovery were carried out between the 2 exercise series and the second series and exercise time limit (Tlim) assessment. During these last exercises, the recovery mode was randomly changed (passive: PR, active: AR or dynamic stretching: SR). The variables assesses were the VO2, MAP, the heart rate (HR), the blood lactate concentration [La] and Tlim as well as the RMS and the MPF from the electromyographic signals. The results show that lowest value of lactate was obtained with RS. The VO2 found during RS ranged between the value obtained during RA and RP. Concerning the FC, not difference was observed between RS and RA. The RMS values found were significantly higher than those obtained during Tlim following RP and RA. The MPF values were significantly lower compared at RA and RP attesting more important fatigue during SR. It is concluded that dynamic stretching recovery (SR) allowed respectively more improvement of Tlim (P<0. 01) than active recovery (AR, P<0. 05) in comparison to passive recovery

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 ff.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 124-148

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 54 2008-18
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.