L' ajustement de la perception interculturelle : les cadres des entreprises françaises en Russie

par Tamara Kondrachova

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Alain Roger.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    La thèse étudie la perception interculturelle sur le lieu de travail, c’est-à-dire la perception entre individus appartenant à des groupes culturellement distincts et se trouvant en situation d’interaction professionnelle, avec pour terrain de recherche 97 entreprises françaises implantées en Russie. Pour accéder à la perception des individus, on fait appel au concept de représentation culturelle issu de la psychologie sociale. A partir d’une grille de 15 dimensions culturelles dégagées de la littérature sur la culture nationale, l’étude qualitative, menée auprès des 22 dirigeants et cadres supérieurs français et russes, explore les représentations culturelles - dont un nombre limité suffit à caractériser les individus de nationalités différentes - et fait émerger le profil culturel du manager russe au travail. L’étude quantitative porte sur les facteurs de réduction des écarts de perception interculturels et montre que l’ajustement de perception influence l’adaptation culturelle, dans sa dimension cognitive. Réalisée sur 163 cadres, elle vise à mesurer et expliquer les différences et les similitudes de perception entre les étrangers et les nationaux, en s’appuyant sur les facteurs de variabilité culturelle et en prenant l’auto-perception comme critère d’estimation de l’exactitude de perception. L’ajustement de la perception des cadres étrangers est expliqué par une vision positive, par le dépassement du stéréotypage négatif de la culture de contact et par une démarche d’immersion sociale (résidence dans le pays, fréquence des contacts et maintien de relations avec les nationaux). Il est plus facile pour les femmes expatriées et dans les petites entreprises. Ces variables coïncident avec les caractéristiques des expatriés ayant une perception de la culture de contact se rapprochant de celle des nationaux. Cela ouvre la voie à un inventaire des critères de l’efficacité des managers en situation interculturelle.

  • Titre traduit

    Intercultural perception adjustment : managers of French companies in Russia


  • Résumé

    We study intercultural perception on the workplace, i. E. The mutual perception of people members of groups culturally different and working together, taking 97 French companies located in Russia as a research field. In order to access the perception of individuals, we rely on the concept of representation borrowed from the social psychology theory. Relying on a framework of 15 cultural dimensions coming from the literature on national culture, a qualitative study involving 22 French and Russian top executive and managers is used to build on the cultural profile of the Russian manager. It comes that a short number of cultural representations is enough to re-identify the nationality of people in the sample. A quantitative study focusing on the factors which explain the gap in intercultural perception posits that perception adjustment commands cultural adaptation in its cognitive dimension. Implemented on 163 top managers, the study aims to measuring and explaining the differences and similarities between foreign and national managers on the basis of cultural variability factors, using self-evaluation as a criterion of perception accuracy. The foreign managers’ perception adjustment is then explained, on the one hand by a positive vision and the overcoming of the negative stereotyping of the contact culture and the other hand by a social integration process (living in the country, having frequent contacts and holding relations with the nationals). It seems easier for women and within small enterprises. Such variables are almost identical to the sojourners’ characteristics whose perception of the contact culture is close to the one of national people. This opens a road to an inventory of the criteria for management effectiveness in intercultural settings.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (650 p.)
  • Annexes : Bibliogr.p.568-609

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2702
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Puyricard). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de l'institut d'administration des entreprises.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH829
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.