Le travail collectif à distance : enjeux de la communication dans les wikis : "Veni, vidi, "wiki"..."

par Sylvain Tourné

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Serge Agostinelli.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est de discuter des enjeux de la communication au sein des groupes de travail à distance, utilisant des Wikis. La spécificité de la question des interactions liés à la Communication Médiée par Ordinateur (CMO) nous renvoie à une analyse socioculturelle des groupes travaillant à distance. L’intérêt qui motive cette recherche est donc de comprendre les processus communicationnels intervenant dans l’usage des artefacts, tels que les Wikis, dans un but de diffusion, partage et structuration des activités des groupes distants. Dans cette optique, ce document soulève un questionnement tripartite où il s’agit de montrer comment la communication est régulée au sein des groupes, quels liens cette régulation trouve dans son contexte socioculturel et comment le groupe y structure son activité ? La réponse à ces questions nous permet d’envisager une lecture empruntée à « l’analyse culturelle » (Douglas, 1978) focalisée sur une bipolarisation des groupes sociaux, de leurs activités, leurs structures et de leur communication. Cette recherche invite de même à une prise en compte non dissociée des outils, utilisateurs et usages à travers l’analyse des processus des « systèmes artefactuels » (Agostinelli, 2008) conduisant à l’innovation socialement construite et acceptée. L’intérêt de ce travail doctoral réside en premier lieu dans la mise en perspectives d’un modèle d’analyse des systèmes de régulation de la communication via les Technologies d’Information et de Communication (TIC) dans les groupes de travail distants. Dans un second temps, il s’agit de compléter un modèle de lecture des systèmes artefactuels innvoants.

  • Titre traduit

    Remote workgroups : communication's issue using wikis


  • Résumé

    The purpose of this work is to discuss issues of communication within remotely work-groups, using Wikis. The earmark of the question is in the interaction related to the Computer Mediated Communication (CMC), which refers to a socio-cultural analysis of remotely work-groups. The motivation of this research is to understand the communication processes involved in the use of artefacts (such as Wikis), in the purpose of spreading, sharing and structuring remote groups activities. In this context, the document raises a tripartite questioning in order to show how communication is regulated within the groups, what links this regulation in its socio-cultural context and how the groups will structure their activities? Basing the answer of these questions on the "cultural analysis" (Douglas, 1978) allows us to foresee an understanding focused on a polarization of social groups, their activities, their structures and their communication. This research will proscribe dissociating the users, the tools and their uses through the analysis. This leads to explore “artefactual systems” (Agostinelli, 2008) processes in order to understand how innovation can be socially constructed and accepted. The interest of this doctoral work lies firstly in setting perspectives of an analysis model for regulation systems of communication via the Information and Communication Technologies (ICT) in remotely work-groups. A second step was to complete a model of reading innovative artefactual systems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (214 f.)
  • Annexes : Bibliogr.f.205-213

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2685/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.