Les animaux dans la compilation de Justinien

par Mehdi Medjati

Thèse de doctorat en Histoire des institutions et des idées politiques

Sous la direction de Christian Bruschi.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    La Compilation de Justinien, œuvre monumentale de réformation et de systématisation du droit romain, comporte de nombreux fragments relatifs aux animaux. La collecte de ces paragraphes, suivie de leur classement, permet de découvrir, dans un ouvrage juridique, l’existence d’une véritable dimension animale. Le monde animal ainsi reconstitué comprend deux types d’animaux : d’une part, les animaux domestiques, utiles car étroitement associés aux activités humaines ; d’autre part, les bêtes sauvages, dont le statut apparaît beaucoup plus ambivalent. L’analyse des textes appelle deux séries d’observations. La place accordée aux animaux traduit d’abord la vision utilitariste que les Romains ont de l’animal : l’animal est un objet animé qui, pour être digne d’intérêt, doit présenter une certaine utilité, voire une certaine productivité. De plus, entre l’époque ancienne et le Bas-empire, le statut de l’animal évolue en même temps et dans les mêmes proportions que le droit romain lui-même. En fait, l’adoucissement des mœurs profite aux animaux, dont la condition s’améliore sensiblement.

  • Titre traduit

    ˜The œanimals in the compilation of Justinian


  • Résumé

    The Compilation of Justinian, monumental work of reformation and systematization of the roman right, contains a lot of fragments relating to the animals. The collection of those paragraphs, followed by their classification, allows to discover, into a legal work, the existence of a true animal dimension. The animal world in this way put together contains two types of animals : on the one hand, the servant animals, which are useful because they are closely brought to human activities ; on the other hand, the wild beasts, whose status is far more ambivalent. The analysis of the texts leads to two series of remarks. The space granted to the animals first reveals the roman utilitarist view about animal : the animal is an animated object which must, to be considered as an interesting thing, presents a real usefullness, even a real productivity. Furthermore, between the ancient period and the lower-empire, the animal status evolves in the same time and in the same way as the roman law itself. Actually, the animals benefit from the softenerness of the habits, their station improves appreciably.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (296 f.)
  • Annexes : Bibliogr.f.278-285

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2657

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1328
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.