Vers des systèmes décisionnels pour les administrations des pays en développement

par Jean-Marc Philip

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jean-Pierre Marciano.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    : La thèse se rapporte à l’élaboration des systèmes d'information (SI) pour les administrations des pays en développement (PED). Elle décrit l’évolution des systèmes d’aide à la décision (SID) dans le domaine économique et porte, sur la base de l’expérience professionnelle de l’auteur, un œil critique sur l'assistance apportée par les organisations internationales aux administrations des PED. Elle présente également la difficulté des PED à négocier sur un pied d’égalité avec leurs partenaires, du fait de leur incapacité à maîtriser correctement ces outils. Cette faiblesse est aujourd’hui accentuée par le contexte de la mondialisation de l’économie et de la libération des échanges commerciaux. Les SID ont souvent été développés par l’assistance technique internationale et ils font face aujourd’hui à une problématique précise : leur capacité de restituer une information synthétisée, compréhensible et analysable pour les décideurs et leurs partenaires. Ceci se traduit par un besoin d'intégration des différents SI existants au sein des administrations et la nécessité d’accroitre la diffusion de l’information. Pour relever ce défi, il faudrait s’inspirer de la méthodologie d’élaboration des SID développés pour les entreprises. Les infrastructures dans les PED ne sont pas optimales, mais Internet et la téléphonie mobile pourraient servir de colonne vertébrale au système proposé. Le développement de services Web permettrait alors d’exécuter des modèles de simulation à distance et de restituer de manière dynamique les informations économiques sous une forme répondant aux besoins des décideurs.

  • Titre traduit

    Towards decisionnal systems for the administration of developing countries


  • Résumé

    : The thesis relates to the development of information systems (IS) for the administrations of developing countries (DCs). It describes the evolution of Decision Support Systems (DSS) in the economic field and, based on the author’s experience, analyze the assistance provided by the international organizations. It also presents the difficulty for developing countries policy makers to negotiate at the same level than their partners, because of their inability to properly manage these tools. This weakness is accentuated by the context of economic globalization and trade liberalization. DSS were often developed by international technical assistance and they face now a specific problem: their ability to produce synthesized information, convenient for economic analysis by the policy makers and their partners. This translates into a need for integration of the various IS that lay within the DCs administration and the need to increase the dissemination of information. To meet this challenge, the proposal is to take inspiration from the development of the Business Intelligence developed for private organizations. The infrastructure in developing countries is not optimal, but Internet and mobile phones could serve as a backbone to the proposed system. The development of Web services would then enable to run simulation models from a remote place and to return dynamic economic information in a presentation that meets the needs of decision makers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (362 p.)
  • Annexes : Bibliogr.p.322-332

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2654/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.