L'idée de religion civile dans le débat politique de la parution du Contrat social au 9 thermidor An II

par Michaël Culoma

Thèse de doctorat en Histoire des institutions et des idées politiques

Sous la direction de Christian Bruschi.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Le chapitre VIII du livre IV « De la religion civile » est une théorie mise en exergue par Jean-Jacques Rousseau lors de la rédaction du Contrat social. L’idée se traduit par une nouvelle conceptualisation du rapport politico-religieux qui s’assigne l’objectif principal de changer l’homme en citoyen. Dès la parution de l’ouvrage en mai 1762, le chapitre est réfuté par un nombre assez conséquent d’auteurs chrétiens qui s’insurgent contre la vision antisociale du christianisme alors dressée par Rousseau. Dès le début de la Révolution, le chapitre va connaître une véritable vie politique qui va démarrer en mars 1790 par une instrumentalisation du concept. Ensuite, après une autre application minimaliste de l’idée en mai 1792, ce qui laisse présager de toute la difficulté de manier la notion rousseauiste, les Révolutionnaires vont véritablement commencer à construire de manière philosophico-politique l’idée de religion civile. Ainsi, à l’heure de l’embrasement patriotique de la Révolution accéléré par la mort du Roi, la citoyenneté va devenir un projet central et la vision novatrice de Rousseau va s’avérer répondre aux exigences de l’Assemblée. Seulement, nonobstant le patriotisme exacerbé qu’elle est censée générer, il reste dans la France du XVIIIe, un obstacle de taille à son instauration, le catholicisme. Cependant, avec l’onde déchristianisatrice qui démarra en brumaire an II, la religion romaine va connaître un déclin précipité laissant alors toute la latitude à Robespierre et au Comité de salut public de mettre en œuvre l’idée de religion civile. Le décret du 18 floréal viendra répondre à cette volonté et sera reçu de manière très favorable par le peuple français.

  • Titre traduit

    The idea of civil religion in the political debate from the publication of the Contrat social to thermidor the 9th year II


  • Résumé

    The chapter VIII from book IV “De la religion civile” is a theory brought out by Jean-Jacques Rousseau during the redaction of the Contrat social. The idea is translated through a new conceptualization of the politico-religious link which assigns itself the main objective of changing man into citizen. As soon as the book came out May 1762, the chapter was refuted by quite a huge number of Christian authors who rose up against the antisocial vision of Christianity as built buy Rousseau. From the beginning of the Revolution, the chapter will experiment a true political life which will start in March 1790 by an exploitation of the concept. Then, after another minimalist application of the idea in May 1792, which leads to predict of all difficulty to use Rousseau’s notion, the Revolutionaries will truly start to build in a philosophico-political way the idea of civil religion. So, at the time of the Revolution’s patriotic fire, accelerated by the king’s death, citizenship will become a central political project, and Rousseau’s innovative vision will turn out to answer the Assembly demands. But, in spite of the intensified patriotism it should generate, remains in the XVIIIth century France a huge obstacle to its institution: Catholicism. However, with the ware of dechristianization which started in brumaire year II, the roman religion will go through a hasty decline allowing then a free hand to Robespierre and the “Comité de salut public” to implement the revolutionary civil religion. The 18th floreal decree will answer that will and will be very favourably received by the French population.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par L'Harmattan à Paris

La religion civile de Rousseau à Robespierre


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (423 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 385-414. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2637
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : La religion civile de Rousseau à Robespierre
  • Dans la collection : Historiques
  • Détails : 1 vol. (278 p.)
  • ISBN : 978-2-296-10917-9
  • Annexes : Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.