La protection de la biodiversité par la création d'un marché des ressources génétiques : la bioprospection en question

par Guillaume Maudet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre Garello.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    La protection de la biodiversité est devenue un objectif important rejoignant les considérations de développement durable. À l’origine de l’érosion de la diversité du vivant, on retrouve des comportements humains de surexploitation et de conversion des espaces naturels. Face à ce problème, l’objectif de la thèse est de montrer que la création d’un marché des ressources génétiques entre les entreprises pharmaceutiques, demandeuses de ressources génétiques, et les individus des pays en voie de développement, fournisseurs de ces ressources, peut participer à la protection de la biodiversité. Un prix d’équilibre théorique suffisamment élevé pour compenser les coûts d’opportunité supportés par les individus du fait de la non-conversion des terres peut être trouvé. Les possibilités d’obtention d’un tel équilibre dépendent du contexte institutionnel dans lequel se déroulent ces activités de bioprospection. L’analyse approfondie de ce contexte permet de trouver des solutions pour lutter à la fois contre les coûts de transaction élevés et contre les phénomènes de surexploitation facilitant la réalisation des échanges et donc la protection de la biodiversité.

  • Titre traduit

    Biodiversity protection trough the creation of genetic market : the bioprospecting issue


  • Résumé

    Nowadays biodiversity protection is one of the major purposes of sustainable development. At the origin of biodiversity decline human activity of overexploitation and conversion of natural areas can be found. Facing this problem, the present work aims at showing that the creation of genetic market between pharmaceutical enterprises and individuals from developing countries can be a solution to protect biodiversity. Price equilibrium, high enough to overcome opportunity costs bearing by landowners, can be found. In this context, institutions have a key role to play in achieving this equilibrium. Solutions based on the analysis of institutional parameters have been found to fight against transaction costs and overexploitation in order to increase transaction opportunities and so to protect biodiversity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (259 f.)
  • Annexes : Bibliogr.f.249-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2604/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.