De la coopération dans un dilemme social : vers une théorie du choix rationnel des préférences : cas du jeu de bien public

par Hicham El Moussaoui

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Centi.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Dans la théorie standard de la coopération, seul le conflit interpersonnel des préférences a été étudié. Dans notre thèse nous intégrons le conflit intrapersonnel des préférences dont la résolution se traduit par le choix de l’ordre de préférences à satisfaire. Grâce au concept de choix des préférences nous formulons trois propositions permettant d’apporter un nouvel éclairage sur les résultats de l’économie expérimentale traitant de la contribution volontaire au bien public. Premièrement, dans la perspective du choix des préférences, la solution intérieure dans les jeux de bien public correspond à un compromis des préférences, alors que l’hétérogénéité des contributions s’explique par la subjectivité de l’allocation par les agents des pondérations relatives. Deuxièmement, les phénomènes de cadrage et d’éviction de la contribution volontaire au bien public peuvent s’expliquer par l’impact du cadrage sur le choix des préférences, d’où l’interaction entre incitations et préférences. Enfin, la formation endogène de groupes et de communautés constitue un mécanisme social d’assurance permettant de prévenir le comportement de switching des agents de type coopératif en réduisant la probabilité d’interaction avec les agents de type free rider.

  • Titre traduit

    Of the cooperation in a social dilemma : towards a rational choice theory of preferences


  • Résumé

    In the standard theory of cooperation, only the interpersonal conflict of preferences was studied. In our thesis we integrate the intrapersonal conflict of preferences the resolution of which involved the choice of the order of preferences to be satisfied. Thanks to the concept of choice of the preferences we formulate three propositions allowing to bring a new lighting on experimental evidence dealing with the voluntary contribution to public good. Firstly, in the prospect of the choice of preferences, the internal solution in public good games corresponds to a compromise of the preferences, while the heterogeneousness of contributions can be explained by the subjectivity of the allocation by the agents of the relative weights. Secondly, the framing effect and crowding out of voluntary contribution to the public good can be explained as the impact of framing over the choice of preferences, where from the interaction between incentives and preferences. Finally, the endogenous formation of groups and communities appear as social mechanism of insurance because they prevent the switching behavior of cooperative agents by reducing the probability of interaction with free riders.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (391 f.)
  • Annexes : Bibliogr.f.361-386

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2589/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.