Isolement et identification de métabolites secondaires extraits d’organismes marins de l’Océan Indien

par Julia Bensemhoun

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Emile Gaydou et de Isabelle Bombarda.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    Isolation and identification of secondary metabolites extracted from marine organisms of the Indian Ocean


  • Résumé

    Les chimistes s’intéressent de plus en plus aux organismes marins dépourvus de protection mécanique (carapace, coquille…) dont la survie dépend de leur capacité à émettre des substances répulsives, voire des poisons. Les spongiaires, les ascidies et les coraux mous sont ainsi producteurs de molécules souvent de structure complexe et potentiellement intéressantes pour des usages biomédicaux. Ce manuscrit présente les travaux de recherche réalisés sur cinq éponges et une ascidie récoltées dans l’Océan Indien, près de Madagascar ainsi que sur un corail mou collecté à l’Ile de la Réunion. D’après la littérature parmi les sept organismes marins sélectionnés, six n’avaient jamais été étudiés auparavant. Nos recherches ont été essentiellement axées sur la séparation et la purification de métabolites secondaires à l’aide des méthodes chromatographiques usuelles ainsi que sur la caractérisation de ces métabolites à partir de différentes techniques spectroscopiques (RMN 1D, 2D, SM…). Cette étude a permis de mettre en évidence 20 composés dont 13 sont connus mais nouvellement caractérisés dans les organismes marins étudiés ainsi que 7 nouveaux composés dont la Ptilomycaline D, un épimère et un diastéréoisomère de la Plakortide N, les Flexusines A, B et C et un épimukulol.


  • Résumé

    The Chemists are interested more and more in marine organisms deprived of mechanical protection (shell. . . ) whose survival depends on their capacity to emit repulsive substances, even poisons. Sponges, ascidians and soft corals have produced a wide variety of biologically active (so biomedical interest) and structurally unique metabolites (often with complex structures). Our work concerned essentially the isolation and the identification of secondary metabolites isolated from five marine sponges and one ascidia of Madagascar as well as a soft coral collected in Reunion Island. According to the literature, among the seven marine organisms selected, six had never been studied before. Thus, after extraction and fractionation using various chromatographic methods (exclusion, reverse phase. . . ), we have isolated 20 compounds which have been identified using spectroscopic techniques (NMR, MS…). Among these 20 compounds, 13 are known but first reported in our marine organisms and 7 are new compounds including Ptilomycalin D, an epimer and a diastereoisomer of the Plakortide N, the Flexusines A, B and C, and an epimukulol.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 200068170
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.