Recombinaison V(D)J illégitime et développement de leucémies aigues lymphoblastiques T

par Bertrand Montpellier

Thèse de doctorat en Biologie des eucaryotes. Immunologie

Sous la direction de Bertrand Nadel.

Soutenue en 2008

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    La LAL-T est une hémopathie maligne qui représente 10-15% des LAL pédiatriques et 25% des LAL adultes. De manière alarmante, son incidence ne cesse de s’accroitre et son pronostic reste péjoratif malgré les améliorations de la prise en charge thérapeutique. L’amélioration du taux de survie des patients passe notamment par une compréhension accrue des mécanismes de pathogenèse. Dans ce contexte, le travail de thèse a été: 1) Partant de l’observation que de rares SJ chromosomiques réarrangent en cis par recombinaison V(D)J, nous avons émis l’hypothèse que les SJ épisomiques (ESJ) sont également réactifs en trans et peuvent ainsi réintégrer le génome. Nous montrons que d’un point de vue mécanistique les ESJ réarrangent efficacement en trans et que des cRSS présents à proximité d’oncogènes et ciblés dans la LAL-T lors de translocations chromosomiques constituent de bonnes cibles de réintégration. Nous démontrons de plus l’existence d’évènements de réintégration in vivo et estimons leur fréquence à ~1/104-6. La réintégration des ESJ constitue donc un évènement potentiel de dérégulation oncogénique. 2) Les évènements de recombinaison V(D)J légitimes ou illégitimes (translocations) sont hiérarchisés au cours du développement lymphocytaire. En tirant parti de notre connaissance des mécanismes de translocations chromosomiques, nous avons déterminé la cinétique d’acquisition d’une partie des activations oncogéniques présentes chez un patient LAL-T. De plus, l’identification chez ce patient d’un total de 10 évènements oncogéniques illustre le caractère multihit de cette maladie. La nature de ces évènements suggère un rôle potentiel de cMyc dans le caractère agressif de la LAL-T chez ce patient.

  • Titre traduit

    Illegitimate V(D)J recombination and development of T-cell Acute lymphoblastic


  • Résumé

    T-ALL is a lymphoid neoplasia that accounts for 10-15% of pediatric ALL and 25% of adult ALL. Alarmingly, and despite indisputable success achieved in treatments its incidence is increasing and its prognostic remains pejorative. Survival rate outcome depend notably on a better understanding in pathogenic mechanisms. In this context, the thesis work has been the following: 1) Based on the observation that rare chromosomal SJ keep on recombining in cis using V(D)J recombination, we hypothesized that episomal SJ (ESJ) still remain reactives and can undergo genomic reintegration. We show that mechanistically, ESJ efficiently rearrange in trans and that the cRSS, the sequences targeted in oncogenic chromosomal translocations, are good ESJ integration sites. Moreover, we demonstrate the presence of ESJ reintegration events in vivo and estimate their frequency to ~1/104-6. In conclusion, ESJ reintegration is a potential mechanism of oncogenic deregulation. 2) Conventional and illegitimate V(D)J recombination events (e. G. Translocations) are ordered during lymphocyte development. Based on our knowledge on chromosomal translocation mechanisms, we determine the kinetics of a subset of oncogenic activations acquired during the transformation process in a T-ALL patient’s leukemic cells. Moreover, we identified up to 10 independent oncogenic events in this patient, illustrating the multi-hit characteristic of T-ALL. Finally, the oncogenic event’s functional impact suggests that cMyc play an important role in the particularly aggressive features of the T-ALL developed by this patient.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.132-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 48489
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.