Analysis of the molecular mechanisms of photoprotection in higher plants and green algae

par Giulia Bonente

Thèse de doctorat en Microbiologie. Biologie végétale et biotechnologie

Sous la direction de Roberto Bassi.

  • Titre traduit

    Analyse des mécanismes moléculaires de photoprotection dans les plantes supérieures et les algues vertes


  • Résumé

    Les organismes photosynthétiques verts, plantes et algues, possèdent des mécanismes sophistiqués dévoués à la défense de ses appareils photosynthétiques des dommages oxydatifs. Dans ce travail de thèse je me suis occupée de l’étude de l'important mécanisme de photoprotection par des techniques physiologiques, biochimiques et génétiques "Non-Photochemical quenching" (NPQ), utilisé des organismes verts pour contrôler la concentration des chlorophylles excitées à l'état de singulet et en limiter l'excès, par un mécanisme à "feedback" de dissipation de l'énergie sous forme de chaleur. Les organismes utilisés dans ce étude ont étés A. Thaliana, modèle pour l’étude des plantes supérieures, et C. Reinhardtii, modèle pour l’étude des microalgues verts. Il s'est mis en évidence comme, malgré les deux les organismes possèdent et utilisent ce mécanisme de photoprotection, il y ait des considérables différences soit à niveau quantitatif dans la capacité de dissiper thermiquement l'excès d'énergie soit à niveau qualitatif dans les modalités de l’amorcement et de la régulation de la dissipation.


  • Résumé

    The green photosynthetic organisms, plants and algae, have complex mechanisms in order to defend their photosynthetic apparatus from photoinduced oxydative damages. In this thesis work I focused, through physiological, biochemical and genetic techniques, on the characterisation of the important photoprotective mechanism “Non-Photochemical quenching” (NPQ), used by the green organisms in order to control singlet excited chloropylls concentration and limit their excess through a “feedback” mechanism of thermal dissipation of the excess energy. The organisms used in this study have been Arabidopsis thaliana, model for studying higher plants, and Chlamydomonas reinhardtii, model for studying green microalgae. It has been highlighted how, even if both organisms have and use this protective mechanism, many differences are present both at quantitative level in thermal dissipation capacity and at qualitative level in the triggering and in the regulation of the dissipation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 48439
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.