Caractérisation moléculaire du virus de la paralysie chronique et étude de l'infection chez son hôte, l'abeille Apis mellifera L.

par Violaine Olivier

Thèse de doctorat en Bioinformatique. Biologie structurale et génomique

Sous la direction de Rémi Houlgatte.


  • Résumé

    Les deux ARN majoritaires du CBPV ont été séquencés. Un seul des ORF prédict présente des similarités significatives avec les bases de données et notamment avec les virus des familles Nodaviridae et Tombusviridae au niveau domaines conservés de la polymérase. Cependant, le CBPV est phytogénétiquement distinct de ces deux familles ; il appartiendrait à une nouvelle famille de virus à ARN simple brin positif. Par la suite, la technique d'hybridation in situ a été mise en place afin de mettter en évidence la répartition du virus dans le cerveau d'abeilles. Le virus et ses sites de multiplication ont été localisés particulièrement au niveau des centres d'intégration du cerveau (corps pédonculés et corps central), et des neuropiles sensoriels (lobes optiques et antennaires). L'infection de ses régions du cerveau par le CBPV semble expliquer les symptômes nerveux observés lors de la pathologie (ataxie, tremblement, incapacité à voler).

  • Titre traduit

    Molecular caracterisation of chronic bee paralysis virus and studies of infections in A. Mellifera L.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The two main RNA of the CBPV were sequenced. Only one predicted ORF showed significant similarities with databases, in particular with members of the Nodaviridae and Tombusviridae families at the level of the conserved motifs of the polymersae. No similarities were found between the other ORF and the NCBI databases, suggesting that CBPV is the prototype of a new family of positive single-stranded RNA viruses. Then, an in situ hybridization based method was developped to localize CBPV in honey bee brains. Hybridization signals were obtained, in particular, in regions that are known to be engaged in higher neuronal functions (mushroom bodies and central body complex), sensorial neurophiles (he optic and antennal lobes) that may explain the nervous symptoms observed in infected bees (Ataxia, trambling, incapacity to fly).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202 f.)+annexes
  • Annexes : Bibliogr. : f.132-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 47368
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.