Régulation de la différenciation et des fonctions adipocytaires par un polyphénol : la phlorétine

par Meryl Hassan

Thèse de doctorat en Nutrition, aspects cellulaires et moléculaires

Sous la direction de Marie-Josèphe Amiot-Carlin.

Soutenue en 2008

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    Le tissu adipeux, en tant qu’organe métabolique et endocrine, joue un rôle majeur dans la régulation de la balance énergétique. Par conséquent, l’adipocyte apparaît être une cible thérapeutique potentielle dans le traitement de l’obésité, du diabète de type 2 et des maladies cardio-vasculaires. De nombreuses études épidémiologiques soulignent les effets protecteurs des fruits et légumes face à diverses pathologies chroniques, notamment grâce à leur apport en microconstituants tels que les caroténoïdes et les polyphénols. Dans le cadre de ce travail de thèse, nous avons évalué les effets biologiques de la phlorétine, un polyphénol présent dans les pommes, sur la différenciation et les fonctions adipocytaires des cellules 3T3-L1 in vitro. Nos résultats montrent que la phlorétine augmente le processus de différenciation adipocytaire, probablement par l’augmentation des taux d’ARNm de PPARγ et C/EBPα et par l’induction de l’activité transcriptionnelle de PPARγ. Nous montrons également que la phlorétine augmente l’expression et la sécrétion d’adiponectine, une adipokine aux propriétés insulino-sensibilisatrices. La technologie des puces à ADN a été utilisée afin de mieux appréhender les mécanismes moléculaires impliqués dans les effets de la phlorétine sur les adipocytes. Nos données montrent que la phlorétine régule positivement l’expression d’un grand nombre de gènes impliqués dans la lipogenèse et le stockage des triglycérides, dont ceux codant pour GLUT4, LPL, FAT/CD36, FABP4 et la périlipine. La phlorétine module également l’expression de plusieurs gènes codant pour des adipokines impliquées dans différentes fonctions physiologiques. Enfin, la surexpression de gènes associés à la transduction du signal insulinique suggère une amélioration de la sensibilité à l’insuline au niveau adipocytaire. L’ensemble de ces résultats suggère que la phlorétine module la différenciation et les fonctions adipocytaires d’une manière similaire aux antidiabétiques de la classe des thiazolidinediones. Bien que la pertinence physiologique de ces effets observés in vitro n’ait pas encore été établie in vivo, ils ont révélé une action potentiellement bénéfique de la phlorétine dans la prévention de l’insulino-résistance.

  • Titre traduit

    Regulation of adipocyte differentiation and function by polyphénol : phloretin


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Adipose tissue, as a metabolic and endocrine organ, plays a major role in the regulation of energy balance. Accordingly, the adipocyte is emerging as a potential therapeutic target in the treatment of obesity, type 2 diabetes and cardiovascular disease. Numerous epidemiological studies underline the protective effects of fruits and vegetables against various chronic diseases, notably through their supply of microconstituents such as carotenoids and polyphenols. The present thesis addressed the biological effects of phloretin, a polyphenol present in apples, on adipocyte differentiation and function in 3T3-L1 cells in vitro. Our results show that phloretin enhances the adipocyte differentiation process, likely by increasing C/EBPα and PPARγ mRNA levels and by inducing PPARγ transcriptional activity. We also show that phloretin enhances the expression and secretion of adiponectin, an insulin-sensitizing adipokine. DNA microarray technology was used to further characterize the molecular mechanisms underlying the phloretin-mediated effects on adipocytes. Our data show that phloretin positively regulates the expression of numerous genes involved in lipogenesis and triglyceride storage, including those encoding GLUT4, LPL, FAT/CD36, FABP4 and perilipin. Phloretin also modulates the expression of several genes encoding adipokines involved in various physiological functions. Finally, an improvement of adipocyte insulin sensitivity is suggested by the over-expression of genes associated with insulin signal transduction. Taken together, these results suggest that phloretin modulates adipocyte differentiation and function in a similar way to the thiazolidinedione class of anti-diabetic drugs. Although the physiological relevance of these effects observed in vitro has not yet been established in vivo, they have revealed a potential beneficial action of phloretin in the prevention of insulin resistance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (110 p.)
  • Annexes : Bibliogr.,248 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2008/AIX2/0688Ubis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.