Le Lambeau-pontage : une nouvelle technique de revascularisation artérielle pour sauvetage de membre(étude anatomique,expérimentale et clinique)

par Sergueï Malikov

Thèse de doctorat en Recherches cliniques Chirurgie vasculaire

Sous la direction de Pierre Champsaur.

Soutenue en 2008

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    En cas de grande perte de substance ischémique du membre inférieur, l’existence simultanée de problèmes de revascularisation et de couverture des pertes de substances est difficile à résoudre avec un risque élevé d’amputation du membre. Pour pallier ces difficultés nous avons proposé une nouvelle technique : le « lambeau-pontage » (LP). Cette technique correspond à la greffe d’une seule unité anatomique composée d’un axe artériel qui procure un greffon artériel et d’un lambeau musculaire irrigué par une branche collatérale de ce greffon. Au-delà de son caractère combiné cette technique présente plusieurs avantages théoriques: l'utilisation de matériel artériel autologue pour le pontage, le bénéfice hémodynamique lié à l’augmentation de débit du pontage grâce au lambeau qui y est attaché, la diminution du nombre d’anastomoses artérielles. Le but de ce travail était de définir les bases anatomiques du LP, d’explorer les effets hémodynamiques de cette technique et d’analyser la première expérience clinique. Dans un premier temps, 40 préparations anatomiques ont été réalisées sur 20 cadavres après injection de Rhodorsil. Cette étude a montré la faisabilité anatomique du LP, elle a déterminé la longueur et les diamètres du greffon artériel basé sur l’artère subscapulaire et l’artère thoracodorsale et elle a défini les variations anatomiques de la branche destinée au lambeau, représenté par le muscle dentelé antérieur. Dans un deuxième temps, nous avons démontré la faisabilité anatomique et chirurgicale et étudié l’hémodynamique du LP sur le modèle porcin. Les mesures hémodynamiques ont montré l’augmentation de 50% (p<0,05) du débit sanguin au niveau du pontage lors de l’introduction de la circulation supplémentaire liée au lambeau musculaire. Les données obtenues ont mis en évidence le comportement compilant et adaptif de l’autogreffe artérielle après sa transplantation. Dans un troisième temps, nous avons analysé les résultats cliniques de l’utilisation du LP chez 20 patients. Ces résultats ont montré que la survie des patients à 2 ans était de 94% ; la perméabilité du LP de 94% et le sauvetage de membre de 85%. Ce travail a permis de déterminer l’unité anatomique utilisable pour le LP, de démontrer les qualités hémodynamiques du LP et sa faisabilité clinique. Le résultat clinique est le sauvetage de membres jusqu'à maintenant voués à une amputation.

  • Titre traduit

    ˜The œBypass flap : A new technique of arterial revascularization for limb salvage


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In case of important ischemic tissue loss of the lower limb the simultaneous problems of revascularization and cover are difficult to solve without high risk of amputation of the limb. In order to overcome these difficulties we proposed a new technique: the bypass flap (BF). This technique consists in a unique anatomical unit composed of an arterial axis which yields an arterial graft and a muscle flap sustained by a collateral branch of this graft. A part from this combined aspect, the technique presents further theoretical advantages: Use of autologous arterial material for the bypass, hemodynamic advantage with the increase of the bypass flow due to the attached muscle flap, diminution of the number of arterial anastomoses. The aim of this work was to define the anatomical bases of BF, to explore the hemodynamic effects of this technique and to analyse the first clinical experience. First, 20 cadavers were used for 40 anatomical preparations after injection of Rhodorsil. The study showed the anatomical feasibility of BF. It defined length and diameter of the arterial graft based on the subscapular and the thoracodorsal arteries, and it defined the anatomical variations of the branch to the flap in the form of serratus anterior muscle. Second, we demonstrated the anatomical and surgical feasibility as well as the hemodynamic effects of BF in the porcine model. The hemodynamic measures showed the 50% increase (p<0,05) of the blood flow at the level of the bypass with the introduction of the additional branches of the muscle flap. The data thus obtained evidenced the compliance and adaptability of the arterial autograft after transplantation. Third, we analysed the clinical results of the use of BF in 20 patients. They showed a 94% survival rate at 2 years; 94% patency of BF and 85% limb salvage. This study allowed to define the anatomical unit to be used for BF, to show the hemodynamic advantages and clinical feasibility of BF. The clinical result is the salvage of limbs until now doomed to amputation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (111 f.)
  • Annexes : Bibliogr., 85 réf.. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2008/AIX2/0662Ubis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.