Physiopathologie de la fièvre Q : réponses des cellules immunes innées à l'infection par Coxiella burnetii

par Marie Benoit

Thèse de doctorat en Pathologie humaine. Maladies transmissibles et pathologies tropicales

Sous la direction de Jean-Louis Mège.


  • Résumé

    La fièvre Q est due à Coxiella burnetii, une bactérie intracellulaire stricte qui infecte les cellules myéloïdes. J’ai étudié les réponses des cellules myéloïdes à l’infection par C. Burnetii. C. Burnetii stimule une polarisation atypique des macrophages qui est probablement associé à la persistance de C. Burnetii. J’ai montré que C. Burnetii survit dans les cellules dendritiques (DC) au sein d’un phagosome immature et interfère avec la macropinocytose. C. Burnetii stimule la maturation des DC et une réponse T spécifique. Enfin, j’ai montré que la valvulopathie augmente l’apoptose des leucocytes circulants. L’ingestion de lymphocytes apoptotiques par les monocytes et les macrophages augmente la réplication de C. Burnetii en stimulant un programme M2, effet contrecarré par l’IFN-gamma. Ces travaux ont donc permis d’identifier de nouveaux effecteurs associés à la persistance de C. Burnetii, ce qui ouvre de nouvelles pistes diagnostiques et thérapeutiques.

  • Titre traduit

    Physiopathology of Q fever : innate immune responses of myeloid cells to Coxiella burnetii


  • Résumé

    Q fever is due to Coxiella burnetii, an obligate intracellular bacterium that survives in myeloid cells. My objective was to investigate the responses of myeloid cells to C. Burnetii. C. Burnetii stimulated an atypical M2 program of macrophages that may account for the persistence of C. Burnetii in macrophages. I have shown that C. Burnetii survived in DC in an immature phagosome and interfered with the macropinocytosis. C. Burnetii induced DC maturation and specific T cell responses. Finally, I have shown that valvulopathy increased apoptosis of circulating leukocytes. The engulfment of apoptotic lymphocytes by monocytes and macrophages increased C. Burnetii replication by stimulating a M2 polarization, effect inhibited by IFN-gamma. Thus, we have identified new effectors involved in the persistence of C. Burnetii in its host cells, which allow to consider new diagnostic tools and therapeutic targets.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • Annexes : Bibliogr., 169 réf.. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2008/AIX2/0660Ubis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.