Mécanismes moléculaires impliqués dans la détection des stimuli cutanés par les kératinocytes humains

par Matthieu Raoux

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Marcel Crest.


  • Résumé

    Les kératinocytes épidermiques humains expriment le canal Cl- osmosensible VRAC. VRAC est inhibé par un irritant cutané de référence, l’heptylamine. L’hypotonicité diminue l’inhibition de VRAC par l’heptylamine, qui agit en s’insérant dans la membrane plasmique. Des stimuli physico-chimiques comme les irritants, la bradykinine, l’histamine, le menthol et les chocs mécaniques provoquent une mobilisation de Ca2+ dans les kératinocytes à partir du réticulum endoplasmique. Les stimuli mécaniques, l’heptylamine et la bradykinine provoquent aussi une sécrétion Ca2+-indépendante d’ATP par les kératinocytes. Cet ATP libéré participe à la réponse calcique en agissant de manière autocrine. Les stimuli cutanés agissent donc sur les kératinocytes en modulant les canaux ioniques, la [Ca2+]i et la libération d’ATP qui est un acteur moléculaire essentiel de la communication kératinocytes-fibres sensorielles. Les kératinocytes seraient ainsi la caisse de résonance du système de détection sensorielle.

  • Titre traduit

    Molecular mechanisms involved in the detection of cutaneous stimuli by human keratinocytes


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Human epidermal keratinocytes express the volume-regulated anion channel (VRAC). VRAC is inhibited by the referenced skin irritant heptylamine. Hypotonicity reduces the inhibition of VRAC by heptylamine, which acts through its incorporation into the plasma membrane. Physico-chemical stimuli such as irritants, bradykinine, histamine, menthol and mechanical stimulations mobilize Ca2+ in keratinocytes from the endoplasmic reticulum. Moreover, mechanical stimulations, heptylamine and bradykinine cause a [Ca2+]iindependent release of ATP from keratinocytes. Once released, ATP acts autocrinally and contribute to the Ca2+ mobilization. Thus, ATP appears as an essential molecular mediator of the keratinocytes-sensory nerve endings communication. Keratinocytes might be the resonance chamber of the sensory detection system.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([248] f.)
  • Annexes : Bibliogr., 351 réf.. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2008/AIX2/0651Ubis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.