Rôle du cortex entorhinal dans l'élaboration et le maintien des représentations spatiales

par Tiffany Van Cauter

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Etienne Save.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    La navigation spatiale chez le rat repose sur l'élaboration d'une représentation de l'environnement. L'hippocampe, caractérisé par la présence de cellules de lieu, est reconnu comme étant le support neuronal d'une telle représentation. Les cellules de lieu s'activent lorsque l'animal occupe une position spécifique dans l'espace et permettent de coder les caractéristiques d'un environnement donné. Situé à l'interface entre l'hippocampe et les aires corticales, le cortex entorhinal (CE), constitué du cortex entorhinal médian (CEM) et du cortex entorhinal latéral (CEL), est suceptible de jouer un rôle déterminant dans le fonctionnement hippocampique. La découverte récente des cellules grilles dans le CEM a conforté cette hypothèse. L'objectif des recherches réalisées au cours de cette thèse est donc d'examiner comment le CE contribue à l'élaboration et au maintien des représentations spatiales. Dans un premier temps, nous avons étudié les effets de lésions du CE sur l'activité des cellules de lieu et dans la mémorisation d'une configuration d'objets. Nos résultats montrent que les rats lésés sont, d'une part, perturbés pour réactiver la représentation d'un environnement familier et d'autre part, incapables de maintenir à court terme des informations nécessaires pour la mémorisation à long terme d'un nouvel environnement. Dans un second temps, nous avons examiné les rôles respectifs du CEL et du CEM dans la mémoire spatiale. Les effets de lésions du CEM ou du CEL dans deux tâches de mémoire spatiale montrent que le CEM est dédié au traitement des informations spatiales alors que le CEL traite préférentiellement des informations non spatiales, comme l'identité des objets. Dans une dernière étude, nous montrons que l'intégrité du système des cellules grilles du CEM est essentielle à la précision et la stabilité de la représentation spatiale des cellules de lieu. L'ensemble de ces résultats suggère que le CE, en interagissant avec l'hippocampe, est crucial à la mise en place et à la dynamique des représentations spatiales.

  • Titre traduit

    Role of the entorhinal cortex in formation and maintenance of spatial representations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (III-207 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 173-205

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCT 00000001019
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8952
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.