Copolymères à blocs fluorés pour la protection anticorrosion : synthèse et caractérisation

par Vincent Roche

Thèse de doctorat en Physique et sciences de la matière. Science des matériaux

Sous la direction de Denis Bertin.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’objectif de la thèse est de réduire la complexité des systèmes de peintures en limitant le nombre d’étapes nécessaires à l’élaboration du revêtement anticorrosion c'est-à-dire en limitant le nombre de couches. Pour cela, il a été utilisé la technologie des copolymères à blocs où chaque bloc peut apporter une propriété spécifique d’une des couches d’un système complet. Une des propriétés essentielles est l’effet barrière aux espèces corrosives. Pour cela, des copolymères à blocs PBA-b-PTFEMA et PBA-b-PHFEMA ont été synthétisés par polymérisation radicalaire contrôlée via les nitroxides. Ces polymères, en tant que revêtements monocouche ont été caractérisés par des techniques de caractérisation de surface et de tenue à la corrosion. Ces caractérisations ont permis de montrer que le bloc PHFEMA garantissait de très bonnes propriétés barrières mais présentait une mauvaise adhésion que ce soit sur acier ou sur aluminium. Par conséquent, un promoteur d’adhésion a été introduit en greffant sur la surface de l’aluminium un γ-APS pouvant réagir par la suite via la fonction amine avec une fonction époxydique incorporée dans la chaîne du polymère (PGMA-stat-PBA)-b-PHFEMA. Les revêtements finaux ont montré une relative bonne adhésion sur l’aluminium. Sur le plan de la tenue à la corrosion, le système final procure une bonne protection, tout à fait comparable à un système industriel classique. Néanmoins, les bons résultats du polymère (PGMA-stat-PBA)-b-PHFEMA avec un simple dégraissage alcalin, tendent à montrer que la fonction époxy incorporée dans la chaîne de polymère pourrait se lier directement de manière covalente à l’aluminium.

  • Titre traduit

    Fluorinated block copolymers for corrosion protection : synthesis and characterization


  • Résumé

    The objective of the thesis was to reduce the complexity of the systems of paintings by limiting the number of stages necessary for the coating elaboration and by limiting the number of layers. For that purpose, the technology of block copolymers was used. Every block can bring a specific property of one of layers of a complete system. One of the essential properties is the barrier effect against the corrosive species. For that purpose, diblock copolymers PBA-b-PTFEMA and PBA-b-PHFEMA were synthesized by nitroxyde mediated polymerization. These polymers, as monolayer, were characterized by techniques of surface characterization and corrosion protection. These characterizations allowed to show that the block PHFEMA guarantees good barriers properties but presents a low adhesion on steel and aluminium. Consequently, an adhesion promoter was introduced via the grafting on the aluminium surface of -APS which could react afterward via the amine function with a epoxy function incorporated into the (PGMA-r-PBA)-b-PHFEMA polymer. The final coating showed a relative good adhesion on the aluminium. For the corrosion protection, the final system gets a good protection completely comparable to a classic industrial system. Nevertheless, the good results of the (PGMA-r-PBA)-b-PHFEMA polymer with a simple alkaline degreasing tend to show that the epoxy function incorporated into the polymer chain could be directly bound in a covalent way in the aluminium.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 p.)
  • Annexes : Bibliographie en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?