La socialisation des Comoriens à Marseille : conservation et métamorphose des rôles et des usages sociaux en migration

par Amélie Barbey

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Christian Bromberger.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Enculturation fo Comorian migrants in Marseille. Conservation and transformation of roles and social uses.


  • Résumé

    L’étude vise à mettre en évidence les spécificités qui président à la préservation et à la transmission des identités chez les migrants installés à Marseille. Une première originalité se trouve dans les causes de l’émigration : qui fait apparaître le poids décisif des motivations coutumières à côté des causes (politiques, économiques) habituelles des autres migrations postcoloniales. Les dépenses liées au Grand-mariage, rituel apparenté au potlatch, rendent souvent nécessaire un départ de l’archipel. Les migrations dans les îles de l’Océan indien et vers la côte swahilie remontent à la période précoloniale, elles ont précéde�� les départs pour la France métropolitaine. Marseille est la destination finale privilégiée des Comoriens. Le port constituait l’ultime étape des lignes maritimes reliant la France continentale à l’Océan indien. Des réseaux sociaux s’y sont ainsi constitués qui ont permis de faciliter l’accueil des nouveaux arrivants. L’installation, la recherche d’un logement, d’un travail ou d’un conjoint, y sont réputées plus faciles que dans les autres grandes villes. La hiérarchie traditionnelle a pu s’y implanter partiellement et continuer d’exercer du contrôle social. Avec le regroupement familial, le sens de la présence des migrants change et de nouveaux questionnements liés à la préservation de l’identité apparaissent. La famille se nucléarise, amenant ainsi à une recomposition des rapports familiaux. La transmission religieuse est assurée, comme aux Comores par les écoles coraniques. Celles-ci ont su aménager certaines de leurs méthodes pédagogiques en s’inspirant largement de celles qui ont cours dans les écoles publiques françaises.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (599 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 552-579

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.