Formes organisationnelles, pratiques culturelles innovantes et dynamiques communicationnelles : le cas de la Friche la Belle de Mai à Marseille

par Nadège Graglia

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Françoise Bernard-Joule.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous étudions, dans le courant de la communication des organisations, la relation entre dynamiques organisationnelles et problématiques communicationnelles pour les organisations culturelles "innovantes" : les "friches culturelles". Nous avons enquêté sur le site de la Friche de la Belle de Mai à Marseille. Nous qualifions cette organisation dans un cadre élargi suivant les modalités "d'échanges" avec les pouvoirs publics, les réseaux culturels européens et l'ensemble des friches. Dès lors, des enjeux culturels, politiques et sociaux se dessinent. Notre analyse s'inscrit ainsi au carrefour des logiques d'acteurs, des logiques d'innovation et des logiques instituantes. La communication est perçue comme centrale aux formes organisationnelles et aux pratiques culturelles structurant l'organisation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (543 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 386-398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.