Acquisition automatique de traductions d'unités lexicales complexes à partir du Web

par Stéphanie Léon

Thèse de doctorat en Cognition, langage, éducation. Traitement automatique

Sous la direction de Jean Véronis.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les systèmes de traduction automatique ont connu des progrès récents avec la prise en compte d'expressions complexes telles que "vol à main armée" ("armed robbery" en anglais). Cependant, dès que l'on sort de ces listes d'expressions figées, on retombe rapidement dans des erreurs de traduction. Par exemple, le traducteur Systran traduit "caisse centrale" par "central case" au lieu de "central fund". Cette expression aurait pu être automatiquement traduite grâce au Web. Le but de cette étude est la création d'une base bilingue français-anglais de traduction automatique d'unités lexicales complexes à partir du Web. Nous axerons notre étude sur les difficultés de traduction telles que la polysémie ou le caractère idiomatique et proposerons des traitements adaptés. Au-delà des aspects linguistiques et technologiques, nous analyserons les utilisations du Web dans le domaine de la linguistique.

  • Titre traduit

    Automatic Web acquisition of complex lexical units translations.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (275 f.)(223 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 254-275.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.