Territoires urbains et gouvernance de l'eau dans la ville de Fès (Maroc) : analyse des inégalités socio-spatiales

par Noureddyne El Harchaoui

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Marc Côte.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Urbans territories and water governance in the city of Fez-Morocco. Analysis of inequalities socio-spatial.


  • Résumé

    La présente recheche est née d'une interrogation sur les inégalités socio-spatiales à travers l'indicateur de l'eau potable et sa gouvernance. Elle a pris pour terrain d'étude la ville de Fès et sa périphérie, une ville qui compte 1 002 200 habitants en 2004. Jadis, personne n'imaginait que cette ville, connue pour ses oueds, ses fontaines, ses sources et ses jardins, allait avoir un souci d'eau. En effet, aujourd'hui elle est confrontée à des difficultés de production, de distribution d'eau, d'extension de réseau vers les quartiers précaires, mais également d'évacuation de ses eaux usées. Dans ce contexte particulier nous avons entrepris d'étudier la question de l'eau potable dans la ville de Fès, qui par sa position limitrophe au Moyen Atlas (considéré au Maroc comme le plus grand réservoir d'eau) ne souffre pas de problèmes de ressources, mais plutôt de gestion, car l'absence de station d'épuration entraîne la pollution des oueds qui traversent la ville et la nappe phréatique, sources d'approvisionnement de la ville jadis. Aujourd'hui, la non desserte des habitants des quartiers périphériques de la Médina trouve son explication dans une mauvaise gouvernance du secteur. La ville se caractérise par des disparités socio-spatiales qui se répercutent sur la géographie de l'eau potable, plus les ménages sont aisés plus le nombre des abonnés augmente, alors qu'une part importante de la population n'a toujours pas accès à l'eau. Le présent travail se propose de trouver des explications aux paradoxes liés à l'eau en s'intéressant aux mécanismes socio-économiques qui produisent les inégalités spatiales d'accès et de consommation en eau entre les différents territoires composant la ville de Fès (Médina, ville nouvelle et périphérie) et entre les quartiers au sein de chaque entité. Les rapports socio-économiques sont explicitement inscrits, traduits dans l'espace géographique, ce qui explique la double perspective de la lecture ici privilégiée : socio-économique et spatiale. Le fonctionnement de l'eau est finalement le reflet de la société qui lui correspond.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (360 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 310-322.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.