Le pouvoir dans l'oeuvre de Mixail Bulgakov

par Tatiana Sokolnikova

Thèse de doctorat en Cultures et Humanités Anciennes et Nouvelels Germaniques et Slaves

Sous la direction de Marc Weinstein.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Power in Mixail Bulgakov's works.


  • Résumé

    L'oeuvre de Mixail Bulgakov explore le phénomène du pouvoir sous des aspects fort divers. Elle met en scène de nombreux acteurs, supérieurs ou subalternes, du pouvoir hiérarchique, de même que les moyens de coercition nécessaires à son "bon" fonctionnement. Il apparaît ainsi que, dans la vision boulgakovienne, tout pouvoir hiérarchique (police, Eglise ou autre) possède des caractéristiques bien déterminées (il est limité, temporaire, assujetissant) et qu'il impose des modèles de comportement précis. Mais l'oeuvre ne se limite pas à la dimension oppressive : elle expérimente sur les facteurs qui corrodent les rouages de toute société uniformisée par les effets de pouvoir. A cet égard le principe du redoublement joue un rôle fondamental dans la poétique de la relativité propre à Bulgakov. Affectant les mécanismes uniformisants du pouvoir, il fait de la relativité une parole bien plus subversive que la simple satire. En définitive, seul le pouvoir de l'art s'impose, par ses effets de multiplicité, comme un mode d'action non oppressif sur autrui.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 p.
  • Annexes : Bibliogr. pp. 356-382.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.