Processus de fabrication de l'inocographie omeyyade : l'exemple des décors palatiaux du Bilād ash-Shām

par Nadia Ali

Thèse de doctorat en Monde arabe et africain

Sous la direction de Claude-France Audebert.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œcreative process of Umayyad iconography : the example of the palatial decoration from Bilād ash-Shām


  • Résumé

    Ce travail examine les décors figurés issus de trois résidences omeyyades du Bilād ash-Shām : Quṣayr ̕Amra, Khirbat al-Mafjar et Qaṣr al-Ḥayr al Gharbī (VIIIe siècle). Le but de cette recherche est de définir les modes de composition des programmes iconographiques omeyyades en privilégiant une démarche qui partirait des éléments formels. Il s'agit de déterminer d'une part les paramètres concrets qui ont motivé le choix et la distribution des sujets et d'autre part d'examiner sous l'angle de vue de la vie des formes, les transformations du vocabulaire iconographique hérité de l'art de la fin de l'Antiquité. L'objectif final est en retour de mettre en lumière quelques uns des mécanismes qui ont guidé la fabrication de l'iconographie omeyyade. Le premier volet de la recherche consistait à identifier les structures de surfaces des décors qui sont d'une part l'architecture et d'autre part le découpage appliqué par les artisans et actualisés par des cadres, des frises, des espaces vides ou des arcatures. Le second volet a tenté de montrer que les éléments structurants en délimitant des formats de surface particuliers ont à leur tour conditionné le choix des sujets dont le schème formel s'inscrit à l'intérieur des formats des surfaces à décorer. La méthode formelle a par ailleurs permis l'identification des thèmes iconographiques et de structures thématiques récurrentes où l'image du calife est associée à des allusions à l'eau, à des divinités de la fertilité et à des éléments du cycle des Saisons ou du cycle annuel. Ces associations ont pu être confirmées par un examen des sources textuelles arabes qui présentent le calife comme un chef nourricier et dispensateur d'eau. Le troisième volet de l'analyse cherchait à comparer les décors omeyyades à leurs ancêtres issus des traditions artistiques préislamiques. La comparaison a permis de mettre en lumière trois phénomènes fondamentaux dans la fabrication de l'iconographie omeyyade : 1 : la transmission de schème de base, susceptible de variations dans les détails et l'agencement. 2. Le rôle des contaminations typologiques et des glissements de formes dans la confection des images omeyyades. 3. La transmission de structures thématiques ou collocations de sujets préislamiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (604 f.)(annexes pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 576-586. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.