Intérêt de l'éducation thérapeutiquetique des personnes diabétiques en Guadeloupe : evaluation du programme éducatif proposé au centre hospitalier de Basse-Terre

par Flamine de Saint-André

Thèse de doctorat en Médecine générale.Endicronologie

Sous la direction de Elisabeth Félicie-Dellan.

Soutenue en 2008

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    LE DIABETE TRAITE PHARMACOLOGIQUEMENT ATTEINT 3,8% DE LA POPULATION EN FRANCE METROPOLITAINE, ET 10,1% EN GUADELOUPE EN 2005. L'EDUCATION THERAPEUTIQUE EST UNE DES PRIORITES DES PROGRAMMES DE SANTE PUBLIQUE. NOUS AVONS ANALYSE L'INTERET D'EDUQUER LES PATIENTS DIABETIQUES EN HOPITAL DE SEMAINE EN GUADELOUPE, EN OBSERVANT LEURS FACTEURS DE RISQUE, LEURS CONNAISSANCES INITIALES SUR LA MALADIE, PUIS L'IMPACT DU PROGRAMME A SIX MOIS ET UN AN DU SEJOUR SUR LE CONTROLE METABOLIQUE, L'APPRENTISSAGE DE SAVOIRS-FAIRE ET LES MODIFICATIONS DE COMPORTEMENT FACE A LA MALADIE. DU 1er JUIN AU 31 DECEMBRE 2005,139 ADULTES DIABETIQUES ONT PARTICIPE A UN SEJOUR D'EDUCATION THERAPEUTIQUE AU CENTRE HOSPITALIER DE BASSE-TERRE: 78% PRESENTAIENT UNE SURCHARGE PONDERALE, ET 95% ETAIENT ATIEINTS DE DIABETE DE TYPE 2; LA DUREE MOYENNE D'EVOLUTION DU DIABETE ETAIT DE 9,9 ANS ET L'HbA1c MOYENNE DE 7,5%. PARMI LES 84 PATIENTS REVENUS AUX DEUX EVALUATIONS, ON CONSTATE UN AN APRES LEUR SEJOUR QUE 8% ONT AMELIORE LEUR AUTONOMIE CONCERNANT L'AUTOSURVEILLANCE GLYCEMIQUE. ET 43% ESTIMENT AVOIR REUSSI A METTRE EN PLACE UN CHANGEMENT DANS LEURS HABITUDES DE VIE; L'EQUILIBRE GLYCEMIQUE EST RESTE STABLE, MAIS LA PRISE PONDERALE MOYENNE A ETE DE 1,5 KG EN UN AN. NOUS REFLECHISSONS ENSUITE AUX AMELIORATIONS POUVANT ETRE PROPOSEES A CE PROGRAMME, ET AUX PERSPECTIVES D'EVOLUTION DE L'EDUCATION THERAPEUTIQUE

  • Titre traduit

    Interest of therapeutic education for diabetics in Guadeloupe : evaluation of the instructive program of Basse-Terre's hospital


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    DIABETES TREATED WITH PILLS OR INSULIN ATTAINS 3,8 % OF THE POPULATION IN UNDERGROUND FRANCE, AND 10,1 % 1 GUADELOUPE IN 2005. THERAPEUTIC EDUCATION IS ONE OF THE PREFERENCES OF THE PROGRAMS OF PUBLIC HEALTH. WE ANALYSED INTEREST TO EDUCATE DIABETICS PATIENTS IN A WEEK HOSPITAL IN GUADELOUPE, BY NOTICINC THEIR RISK FACTORS, THEIR INITIAL KNOWLEDGES ON ILLNESS. THEN THE IMPACT OF INSTRUCTIVE PROGRAM AFTER SIX MONTHS AND ONE YEAR OF THE STAY, ON METABOLIC CONTROL, STUDY OF KNOWLEDGES AND MODIFICATIONS OF BEHAVIOUR FACED WITH ILLNESS. FROM JUNE TO DECEMBER 2005, 139 ADULTS WITH DIABETES PARTICIPATED IN A STAY OF THERAPEUTIC EDUCATION IN THE HOSPITAL COMPLEX OF BASSE-TERRE: 78% HAD AN EXCESS OF WEIGHT, 95 % WERE ATIAINED OF DIABETES OF TYPE 2, WITH A MEDIUM LENGTH OF EVOLUTION OF DfABETES OF 9,9 YEARS AND MEDIUM HbA1 c OF 7,5 %. AMONG THE 84 PATIENTS WHO CAME BACK TO BOTH EVALUATIONS, WE NOTE ONE YEAR AFTER THEIR STAY THAT 8 % AMELIORATED THEIR SELF-GOVERNMENT, AND 43 % ESTIMATE THEY HAVE SUCCEEDED IN SETIING UP A CHANGE IN THEIR HÀBITS OF L1FE; HbA1c fS STABLE, BUT MEDIUM WEIGHT CATCH IS 1,5 KG IN ONE YEAR. THEN WE THINK ABOUT LANES OF IMPROVEMENTS THAT CAN BE OFFERED IN THIS PROGRAM, AND ABOUT THE PERSPECTIVES OF EVOLUTION OF THERAPEUTIC EDUCATION IN OUR COUNTRY

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (124 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 92 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TA0388
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.