Dynamique d'implantation et conduite technique des plantations villageoises de palmier à huile au Cameroun : facteurs limitants et raisons des pratiques

par Sylvain Rafflegeau

Thèse de doctorat en Agronomie

Sous la direction de Thierry Doré.

Soutenue en 2008

à Paris, AgroParisTech .


  • Résumé

    Dans le sud du Cameroun, les palmeraies « villageoises » contribuent au développement rural et à la satisfaction des besoins nationaux en corps gras pour l’alimentation humaine et la savonnerie. Entre 1978 à 1991, 13 000 ha de palmeraies villageoises sélectionnées sont implantés avec l’appui technique et financier d’un projet. Puis le verger villageois sélectionné a triplé pour couvrir actuellement environ 40 000 ha. Ces plantations villageoises réalisées sans encadrement ni soutien financier présentent une grande variabilité de pratiques. Ceci soulève deux questions : celle de la valeur agronomique du verger villageois et celle de l’adaptation du conseil technique normatif. Ce travail repose sur une double approche agronomique. La première se fonde sur un diagnostic agronomique régional qui identifie les facteurs limitant les rendements et les pratiques dont ils découlent, afin de retracer des trajectoires de parcelles. La seconde approche est fondée sur une analyse compréhensive de la constitution de la sole, en retraçant l'historique des conditions d'installation de chacune des parcelles et en resituant les exploitations dans leur bassin d’approvisionnement. Un nouveau facteur limitant spécifique des palmeraies villageoises est révélé : la nutrition azotée en phase adulte. L’analyse spatiale et temporelle de la constitution des soles permet d’expliquer la variabilité des pratiques et d’établir des liens entre les conditions d’implantation, de conduite juvénile et des caractéristiques de parcelles adultes. Le contenu du conseil technique est revisité pour l’adapter aux nouvelles situations de parcelles, d’exploitation et d’environnement filière.

  • Titre traduit

    Planting dynamics and management of oil palm smallholdings in Cameroon : limiting factors and reason for practises


  • Résumé

    In southern Cameroon, oil palm "smallholdings" contribute to rural development and meeting national oil and fat requirements for human consumption and soapmaking. From 1978 to 1991, 13,000 ha of selected oil palm smallholdings were set up with technical and financial support from a project. Selected oil palm smallholdings then trebled and now occupy around 40,000 ha. The latter plantations, set up without supervision or financial backing, display widely varying practices, raising two questions: the agronomic value of smallholdings and adaptation of standard technical advice. This work took a dual agronomic approach. Firstly a regional agronomic diagnosis to identify yield-limiting factors and practices from which they arose, in order to trace plot evolution patterns. Secondly a comprehensive analysis of field make-up, tracing back planting conditions in each plot and repositioning farms in their supply region. A new limiting factor specific to oil palm smallholdings was found: nitrogen nutrition in mature palms. A spatial and temporal analysis of field make-up helped to explain the variability in practices, enabling links to be made between planting conditions, juvenile palm management and mature plot characteristics. Technical advice was revised to adapt it to the new situations in plots, on farms and in the supply chain environment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 148 p.)
  • Annexes : Bibliographie 121 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris Claude Bernard. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.