Modéliser en agronomie et concevoir des outils en intéraction avec de futurs utilisateurs : le cas de la modélisation des intéractions génotype-environnement et de l'outil Diagvar

par Lorène Prost

Thèse de doctorat en Agronomie

Sous la direction de Marie-Hélène Jeuffroy.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Modelling in agronomy and designing tools by interacting with futur users : the case of genotype-by-environnement interactions modelling and of Diagvar tool


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les agronomes conçoivent de nombreux modèles dont l’utilisation hors de la recherche est discutée. Cette thèse, entre agronomie et ergonomie de conception, propose une démarche de conception d’un outil DIAGVAR d’aide à l’évaluation variétale, pensée en lien avec l’usage de cet outil par trois groupes d’acteurs (obtenteurs, agents en charge de l’inscription variétale et agents des instituts techniques). Cette démarche a pour objectif le développement conjoint du modèle inscrit dans l’outil et des activités des différents participants à la conception, chercheurs et utilisateurs. Notre démarche de conception articule une analyse de l’activité d’évaluation variétale et une phase de simulation dans laquelle les utilisateurs potentiels manipulent un prototype de DIAGVAR. Cette démarche nous a permis d’identifier plusieurs questions agronomiques sur le modèle. Deux ont été traitées, sur le renouvellement des indicateurs du statut azoté d’une culture pour rendre possible l’intégration de cette mesure dans les essais variétaux et sur la stabilité des méthodes statistiques utilisées dans le modèle sur les configurations de réseau d’essais très variables des acteurs de l’évaluation variétale. Le traitement de ces questions aboutit à de fortes modifications du modèle agronomique. D’un point de vue ergonomique, notre démarche vise à permettre aux concepteurs et aux utilisateurs de s’engager dans des genèses instrumentales. Nous analysons ces genèses et la façon dont notre démarche modifie l’activité des utilisateurs. Nous proposons enfin un cadre pour identifier comment notre projet ingénierique de conception d’outil contribue à produire des connaissances scientifiques génériques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 198 p.)
  • Annexes : Bibliographie 280 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.