Les traités allemands d'architecture bourgeoise (Bürgerliche Baukunst) des Lumières à la veille de l'ère industrielle, 1750-1830

par Véronique Samuel-Gohin

Thèse de doctorat en Histoire de l'architecture

Sous la direction de François Loyer.

Soutenue en 2007

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Durant la seconde moitié du XVIIIe siècle, les ouvrages didactiques allemands consacrés à l’architecture se multiplient. Un premier constat de diversité s'impose, car les auteurs sont aussi bien des professeurs enseignant dans les universités et les Realschulen récemment créées que des administrateurs soucieux de rationaliser la production du domaine bâti, ou encore des philosophes. La dimension sociale et collective de l'intérêt pour l'architecture se révèle comme expression privilégiée de la spécificité culturelle d'une bourgeoisie allemande, intellectuelle et éclairée, mise en évidence par certaines formes invariantes de conceptualisation de la matière architecturale, notamment perceptibles dans toutes les étapes du processus conceptuel, de la distribution aux aspects techniques et esthétiques. Ces nouveaux référentiels, propres à l’aire culturelle germanique, laissent déjà transparaître le rationalisme des théoriciens de l'architecture du XIXe siècle.

  • Titre traduit

    The German treaties on middle class architecture (Bürgerliche Baukunst) from the Age of Enlightenment to the dawning of the industrial era (1750-1830)


  • Résumé

    A considerable number of architectural treaties were written in Germany during the second half of the eighteenth century. The most striking feature at first is diversity, as the authors can be teachers from universities and the recently founded Realschulen as well as administrators wishing to streamline the production of new buildings, and also philosophers. Interest for architecture thus acquires a social and collective dimension, and constitutes as such the best expression of a specific cultural group: the new German middle class, an intellectual and enlightened bourgeoisie, as revealed by some common ways of thinking architectural matters, to be seen in particular in every phase of the design process, from space allotment to technical and aesthetic aspects. These new referentials, typical of the German cultural area, are an early trace of the rationalism of nineteenth-century architectural theorists.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(332-277 f.)
  • Annexes : Bibliogr.vol. 2, f. 256-277

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 720.94 SAM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.