Identification des protéines impliquées dans la réparation de l'ADN chez Sulfolobus solfataricus

par Sharon Larmony

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Marc Nadal.

Soutenue en 2010

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    S. Solfataricus is a thermoacidophilic Archaea that lives at 80°C where the frequency of DNA damage is strongly increased. Therefore this organism must have an efficient repair system. S. Solfataricus response to gamma- and UV-rays was studied by using a comparative proteomic approach. We showed that S. Solfataricus is resistant to doses up to 1000 Gray although this organism has no particular protection system against DNA double strand breaks. The kinetic of DNA repair reveals that this archaeon has a very efficient repair system. At a proteomic level, we identified 17 protein presenting variations after irradiation, among which replication proteins PCNA-2 and Cdc6-2. To validate the effects of UV rays, we used the temperate virus temperate SSV1 which can infect in a stable way our model without affecting its growth or its proteome as a good. After irradiation of both isogenetic strains, we observed a reduced growth rate that was more pronounced in infected cells. Only the infected strain presented significant variations of its proteome. So, the presence of the virus amplified the signal of cell response. By mass spectrometry, we identified 23 proteins among which proteins implicated in oxidative stress response and DNA metabolism. Hence, our work reveals that regardless of the nature of DNA damage in S. Solfataricus, the proteome undergoes few variations. In agreement with literature, this suggest that S. Solfataricus recruits repair proteins to the damage site by post-translational modifications with most probably a relocalization in the cell for a faster and more efficient repair of damage at high temperatures

  • Titre traduit

    Identification of proteins involved in DNA repair in Sulfolobus solfataricus


  • Résumé

    S. Solfataricus est un Archaea thermoacidophile vivant à 80°C, température où la fréquence des dommages de l'ADN est fortement augmentée ce qui suppose qu’il possède un système de réparation de son génome très efficace. La réponse cellulaire de S. Solfataricus aux rayonnements gamma et aux UV a été suivie par une approche de protéomique différentielle. Nous avons montré que S. Solfataricus résiste à des doses allant jusqu'à 1000 Gray alors qu’il ne possède aucun système de protection des cassures double-brin de son ADN. La cinétique de réparation de l’ADN indique qu’il dispose d’un système de réparation efficace. Dans son protéome, nous avons identifié par spectrométrie de masse 17 protéines présentant des variations après irradiation, dont les protéines de réplication PCNA-2 et Cdc6-2. Enfin, par marquage spécifique des protéines, nous avons visualisé une variation importante de la dynamique des protéines de cellules irradiées. Pour visualiser clairement la réponse de S. Solfataricus, nous avons utilisé une souche infectée par le virus tempéré SSV1. La comparaison des protéomes nous a permis d’identifier 23 protéines par spectrométrie de masse, dont une partie intervenant dans le stress oxydant et le métabolisme de l’ADN. Ainsi, nos travaux montrent que, quelle que soit la nature des dommages subis par S. Solfataricus, son protéome subit très peu de variations. Les protéines de réparation pourraient être recrutées aux sites de lésions par modifications post-traductionnelles et/ou par relocalisation dans la cellule pour une réparation rapide et efficace des lésions de l’ADN

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (119 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 109-119

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 572.8 LAR
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T070029
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.