Etude des interactions moléculaires au sein du complexe polymérase du virus respiratoire syncytial

par Estelle Thi Lan Tran Tolla

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire-virologie

Sous la direction de Jean François Eléouët.

Soutenue en 2007

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Le virus respiratoire syncytitial (VRS) est le principal agent causal des bronchiolites chez le jeune veau et les enfants. Actuellement, il n’existe ni vaccin, ni traitements anti-viraux efficaces permettant de lutter contre le VRSH. Ce virus enveloppé dont le génome est composé d’une seule molécule d’ARN de polarité négative, possède sa propre machinerie permettant de répliquer et transcrire: le complexe ARN-polymérase. Mon travail de thèse a consisté a�� cartographier et caractériser des domaines d’interactions sur différentes protéines faisant partie du complexe ARN-polymérase du VRS. Celui-ci se compose de la nucléoprotéine (N), la phosphoprotéine (P), la polymérase (L pour « large ») et le co-facteur de transcription M2-1. Ce sont des cibles potentielles pour le développement de drogues antivirales. J’ai cartographié le domaine nécessaire et suffisant pour l’interaction entre P et N sur P. Ceci m’a permis d’isoler de façon inattendue un complexe N-ARN structuré en anneaux. À partir de ces objets, j’ai pu caractériser la taille des ARNs encapsidés par la nucléoprotéine et déterminer le nombre de bases en contact avec chaque monomère de N. Ce matériel a également été utilisé dans des essais de vaccination en collaboration. Des essais d’expression de la grosse sous-unité de la polymérase du VRS n’ont pas abouti. Enfin, l’étude du facteur de transcription viral M2-1 nous a permis d’identifier un domaine globulaire capable d’interagir à la fois avec P, de l’ARN ou de l’ADN. J’ai pu montrer que la région N-terminale est bien un « zinc finger ». De façon étonnante, celui-ci fixe la tubuline. Le rôle exact de cette interaction dans le cycle viral reste à déterminer.

  • Titre traduit

    Study of the molecular interaction within the complex polymerase of the respiratory syncytial virus


  • Résumé

    The respiratory syncytitial virus (RSV) is the main causal agent of bronchiolites at the young calf and the children. There is no antiviral treatment, nor vaccine against the RSV for the humain species for the moment. The genome of the RSV is a single negative stranded RNA molecule. The virus possesses its own machinery allowing to replicate and to transcribe: the RNA-polymerase complex. My phD work consisted in mapping and in characterizing domains of interactions on various proteins being a part of the RNA-polymerase complex of the RSV. This one consists of the nucleoproteine (N), the phosphoproteine (P), the polymerase (L for "large") and the co-factor of transcription M2-1. They are potential targets for the development of antiviral drugs. I mapped the necessary domain for the interaction between P and N on P protein. This allowed me to isolate in an unexpected way a complex N-RNA structured in rings. From these objects, I was able to characterize the size of the RNA encapsidated by the nucleoproteine and to determine the number of nucleotide contacts by monomer of N. This material was also used in vaccination trials in collaboration. The expression of the RSV polymerase L did not succeed. Finally, the study of the viral factor of transcription M2-1 allowed us to identify a globular domain interacting with P, the ARN or the DNA. I was able to show that the N-terminal region is indeed a zinc binding domain. In a surprising way, this one fixes the tubulin. The exact role of this interaction in the viral cycle remains to identify.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 f.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. f. 151-163

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 616.2 TRA
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T070019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.