Développement d'un vaccin contre le virus respiratoire syncytial, agent de la bronchite du nouveau- né : analyse des réponses immunitaires au niveau du tractus respiratoire

par Xavier Pierre Marie Roux

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Sabine Riffault.

Soutenue en 2007

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    The respiratory syncytial virus is the main causative agent of bronchiolitis during infancy. During my thesis, I have evaluated in mice a novel subunit vaccine based on the nasal delivery of the viral nucleoprotein (N SRS). Adult responses primed by N SRS immunization were protective against an experimental viral challenge. However, when administered to neonates, this vaccine caused an immunopathologic Th2 immune response characterized by lung eosinophilia. In order to decipher the mechanisms leading to lung immunity in neonates, I have compared the activation and polarization of neonatal versus adult CD4 T cells. Phenotypical and functional characterisation of pulmonary dendritic cells showed no differences related to the age of the cells. On the other hand, I have observed an intrinsic bias of neonatal T lymphocytes towards Th2 polarization that correlated with the strong expression of the transcription factor GATA-3.

  • Titre traduit

    Development of a vaccine against the respiratory syncytial virus, causative agent of neonatal bronchiolitis : analysis of the immune responses in the respiratory tract


  • Résumé

    Le virus respiratoire syncytial (VRS) est l’agent étiologique majeur des bronchiolites du nourisson. Au cours de mon travail de thèse, une stratégie de vaccination sous-unitaire par voie nasale basée sur la nucléoprotéine virale (N SRS) a été évaluée. Chez la souris adulte, N SRS induit une réponse protectrice contre une épreuve virale. Appliquée au souriceau, cette vaccination aboutit à un recrutement d’éosinophiles dans le poumon, signe d’une réponse immunopathologique de type Th2. Afin de comprendre les mécanismes gouvernant l’immunité du tractus respiratoire du nouveau-né, j’ai comparé l’activation et l’orientation des lymphocytes T CD4 du nouveau né et de l’adulte. La caractérisation phénotypique et fonctionnelle des cellules dendritiques pulmonaires n’a pas mis en évidence de différence liée à l’âge. En revanche j’ai confirmé chez le nouveau-né une orientation des lymphocytes T dans la voie Th2, qui corrèle avec la surexpression du facteur de transcription GATA-3.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146-30 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 130-146

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 615.3 ROU
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T070007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.