Kalldoun : méthodologie de généralisation des connaissances collectives en co-conception

par Chaker Djaiz

Thèse de doctorat en Réseaux, connaissances et organisations

Sous la direction de Nada Matta.

Soutenue en 2007

à Troyes .


  • Résumé

    L’ingénierie des connaissances offre un cadre rationnel permettant une représentation des connaissances acquises à travers les expériences. En fait, la représentation rationnelle des connaissances permet leur exploitation et leur réutilisation. Le fait de rendre explicite les lois qui régissent un certain comportement fournit une sémantique forte aux observables ainsi qu’une argumentation de ce comportement, prête à être reproduite et réadaptée pour résoudre les problèmes. Nous étudions dans ce mémoire les classifications des traces des réalisations de projet de conception d’une manière à avoir une agrégation des connaissances et fournir ainsi une représentation des concepts manipulés, des directives et des compétences de l’organisation ainsi que des stratégies de négociation et de résolution coopérative de problèmes. Cette représentation facilitera la réutilisation des connaissances. Les projets de conception sont réalisés par des équipes pluridisciplinaires, qui collaborent pour développer un nouveau produit. Pendant le déroulement des projets, la connaissance produite est le résultat d’un travail collectif. Le processus pour capitaliser et garder trace de la connaissance afin d’établir une mémoire de projet est basé sur deux types de connaissance ; le contexte de projet et la logique de conception. Par ailleurs nous expliquons notre mécanisme de regroupement qui permet d’expliciter la stratégie coopérative de résolution de problème apprise à partir de projets antérieurs

  • Titre traduit

    Kalldoun : generalization methodology of collective knowledge in co-design


  • Résumé

    The knowledge engineering offers a rational framework allowing a representation of knowledge obtained through the experiences. This technique found a great application in knowledge management and especially to capitalize knowledge. In fact, the rational representation of knowledge allows their exploitation and their re-use. It is a necessary condition to allow a re-use and a knowledge appropriation. The knowledge management must take into account this dimension, since its first concern is to make knowledge persistent, ready to be reused. We study the traces classifications of the design project achievements in order to have a knowledge aggregation and to thus provide a representation of handled knowledge : directives and competences organization as well as negotiation strategies and cooperative problems solving. The design projects are realized by multi disciplinary teams, which collaborate to develop a new product. During projects accomplishment, knowledge produced is the result of a collective work. I present a process to capitalize and to trace knowledge in order to build Project Memory. This one is based on two types of knowledge ; the project context and the design rational. Moreover we explain our regrouping mechanism which allows making explicit the resolve problem strategy learned from past project

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 214-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 07 DJA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.