Histoire de l'agriculture biologique : une introduction aux fondateurs, Sir Albert Howard, Rudolf Steiner, le couple Müller et Hans Peter Rusch, Masanobu Fukuoka

par Yvan Besson

Thèse de doctorat en Etudes environnementales

Sous la direction de Dominique Bourg.

Soutenue en 2007

à Troyes , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences et Technologies (Troyes, Aube) .


  • Résumé

    L’agriculture biologique émane d’une critique sociale et agronomique : celle de l’industrialisme et du capitalisme qui tendraient à empêcher l’existence même des agriculteurs, et celle de l’agrochimie qui exploiterait les terres sans entretenir correctement leur fertilité. D’une manière générale, l’agrobiologie émerge d’une contestation politique romantique de la modernité, avec toute la complexité de ce courant d’idées. Nostalgie du monde paysat, recherche d’une harmonie de l’agriculture avec la nature, tendance au mysticisme biologique, refus du désenchantement du monde, influences de l’Orient, critique de l’extension de la soif du profit, constituent les thèmes récurrents, plus ou moins accentués selon les fondateurs Howard, Müller, Rusch, Fukuoka. Avec Steiner, les racines de l’agrobiologie plongent dans l’occultisme. Une clarification épistémologique et philosophique de la diversité de ces enjeux culturels s’imposait. Sur le plan agronomique, les critiques tournent autour du thème de l’oubli agrochimique du sol et de l’importance de l’humus pour le maintien de la fertilité et la qualité nutritionnelle des produits agricoles. Outre une économie fondée sur l’agriculture, les alternatives proposées concernent la prise en charge de la commercialisation par les producteurs et un renouveau des techniques de la fertilisation organique, surtout avec le compostage et les engrais verts. De plus, la réflexion sur la nature comme modèle invite aussi à un rapprochement de l’agriculture avec la forêt, lequel trouve aujourd’hui un prolongement inédit dans une agroforesterie intégrant l’amendement au bois raméal fragmenté

  • Titre traduit

    History of the organic farming : an introduction to founders, Sir Albert Howard, Rudolf Steiner, the couple Müller and Hans Peter Rusch, Masanobu Fukuoka


  • Résumé

    Organic farming originates from a social and agronomical criticism of industrialism and capitalism which tend towards the complete disappearance of farming, and of agricultural chemistry which exploits land without properly maintaining its fertility. In general, organic farming emerged from a romantic political contestation of modernity in all its complexity. Nostalgia for country life, a search fro harmony between farming and nature, a tendency towards biological mysticism, refusal of disillusion with the world, oriental influences, criticism of expansion of thirst for profit, all are recurrent themes, more or less underlined by the founders Howard, Müller, Rusch and Fukuoka. According to Steiner, organic farming plunges its roots in occultism. An epistemological and philosophical clarification on these various cultural issues became necessary. From an agronomical point of view, the criticism concerns themes of agricultural chemistry’s neglect for soil quality, importance of humus in the preservation of soil fertility and nutritional quality of agricultural produce. Apart from an economy based on farming, the alternatives proposed are marketing by producers and a return to organic fertilization techniques using compost and green manures. In addition, the idea of using nature as a model invites a comparison of farming with forestry, which today is compounded by agroforestry methods incorporating Ramial Chipped Wood

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Sang de la terre à Paris

Les fondateurs de l'agriculture biologique : Albert Howard, Rudolf Steiner, Maria & Hans Müller, Hans Peter Rusch, Masanobu Fukuoka


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (440 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 411-434

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 07 BES
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Sang de la terre à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les fondateurs de l'agriculture biologique : Albert Howard, Rudolf Steiner, Maria & Hans Müller, Hans Peter Rusch, Masanobu Fukuoka
  • Dans la collection : ˜La œpensée écologique , 1952-0239
  • Détails : 1 vol. (775 p.)
  • ISBN : 978-2-86985-204-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 737-764. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.