Mises au point d'un système d'intégration spécifique par la transposase mariner MOS1

par Sarah Dion

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Sylvaine Renault et de Agnès Petit.

Soutenue en 2007

à Tours .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Developments of the site-specific transgene integration system by the mariner MOS1 transposase


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le transposon mariner MOS1 est un élément génétique mobile capable de se déplacer au sein des génomes sous l'action de la transposase qu'il code. Cette aptitude à transposer fait de Mos1 un excellent outil pour développer un vecteur intégratif non-viral de transfert de gène. Cependant, tout comme les systèmes de transfert de gène viraux, les transposons s'insèrent de manière aléatoire dans le génome. Depuis une dizaine d'années, une nouvelle technologie permettant le ciblage de l'action de nombreux domaines effecteurs est en plein essor, la technologie Zinc Finger (ZF). En effet, les domaines protéiques de reconnaissance à l'ADN de type ZF peuvent être fusionnés ou non à un domaine effecteur afin de modifier l'expression de gènes ou le génome lui-même. Mon travail de thèse a donc porté sur l'intégration spécifique d'un transgène par le développement d'une protéine chimérique constituée de la Tpase de l'élément Mos1 et de motifs de type ZF.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 184-194.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2007-TOUR-4017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.