Ecologie des tricots rayés de Nouvelle-Calédonie

par François Brischoux

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Xavier Bonnet.

Soutenue en 2007

à Tours .


  • Résumé

    L’objectif principal de cette thèse est de décrire et comprendre l’écologie de serpents marins : les tricots rayés de Nouvelle-Calédonie. Ces serpents marins sont très particuliers : ils sont amphibies et dépendent à la fois du milieu marins pour se nourrir mais aussi fortement du milieu terrestre pour toutes les autres activités (digestion, mue, accouplement, ponte,…). L’utilisation de deux milieu de vie contrastés offre des opportunités rares pour comprendre comment l’écologie de ces animaux s’ajuste aux contraintes (synergiques ou antagonistes) qu’imposent les milieux terrestre et marin. La présence de deux espèces proches de tricots rayés vivant en sympatrie dans le lagon de Nouvelle-Calédonie (Laticauda laticaudata – le tricot rayé bleu et L. Saintgironsi – le tricot rayé jaune) permet une approche comparative pour étudier l’écologie particulière de ces animaux, mais aussi pour comprendre les mécanismes permettant leur coexistence.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Ecologie des tricots rayés de Nouvelle-Calédonie

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (299 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 238-247. Notes bibliogr. Liste des publications de l'auteur. Référence de site internet.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU de Grandmont.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2007-TOUR-4013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.