Facteurs et mécanismes contribuant à l'infection congénitale à trypanosoma cruzi

par Yves Carlier

Thèse de doctorat en Pharmacie. Sciences de la vie

Sous la direction de Daniel Bout.

Soutenue en 2007

à Tours .


  • Résumé

    Trypnosoma cruzi, le protozoaire agent de maladie de Chagas, peut être transmis de la mère à son foetus. L'incidence de cette infection congénitale est estimée au minimum à 15000 cas par an en Amérique latine. Son incidence dans les pays non endémique (USA, Europe, Japon. . . ) n'est pas connue. Grâce à des études multidisciplinaires réalisée en Bolivie, il a été possible de préciser les caractéristiques épidémiologiques et cliniques de la maladie de Chagas congénitale. La voie transplacentaire, de même que le rôle de certains facteurs parasitaires (génotype et charge parasitaire) ou de l'hôte (capacité de réponse immune des gestantes et des foetus/nouveau-nés, notamment la génération des cellules T CD8 cytotoxiques et produisant de l'IFN-y), impliqués dans la transmission materno-foetale de l'infection et/ou le développement de la maladie de Chagas congénitale, ont également été étudiés. L'ensemble de ces données a permis le développement d'une stratégie de contrôle de l'infection congénitale, validée par l'OPS/OMS et en application en Amérique latine.

  • Titre traduit

    Factors and mechanisms contributing to congenital infection with trypanosoma cruzi


  • Résumé

    Trypanosoma cruzi, the protozoan agent of Chagas disease can be transmitted from mother to foetus. The incidence of congenital infection is estimated to be at least 15000 cases per year in Latin-America. Its incidence in the non endemic countries (USA, Europe, Japon. . . ) is not known. Thanks to multidisciplinary studies performed in Bolivia it has been possible to specified the epidemiologic qand clinical features of congenital Chagas disease. The transploacental route, as well as the role of some parasitic (genotype and parasitic charge) or host factors (capacity of maternal and fetal/neonatal immune responses, particularly the generation of CD8 T cells with cytotoxic and IFN-y-producing capacities) involved in mother to foetus transmission of infection and/or development of congenital Chagas disease have been also studied. Altogether, these data have hallowed the development of a strategy to control T. Cruzy congenital infection, which has been validated by PAHO/WHO and its applied in Latin America.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XI-96 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 80-96.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU de Grandmont.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPH-2007-TOUR-3805
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.