Développement de nanovecteurs magnétiques de doxorubicine

par Emilie Munnier

Thèse de doctorat en Pharmacie. Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Igor Chourpa.

Soutenue en 2007

à Tours .


  • Résumé

    Our work deals with the conception and the study of magnetic nanoformulations of doxorubicine (DOX). These are aimed to be part of a biocompatible nanovector administered intravenously. Here is presented the functionalization of superparamagnetic iron oxide nanoparticles (SPION) through the adsorption of a DOX-iron(II) complex. This complex and the various stages of functionalization were studied by spectroscopic techniques (UV-visible, fluorescence, surface enhanced Raman scattering spectroscopies). This way of functionalization leads to interesting DOX loadings. We demonstrate the in vitro reversibility of the association between DOX and SPION, and we prove with in vitro cytotoxicity measurements that DOX anticancer activity is preserved. The cell/particles interaction is explored by optical microscopy and microspectrofluorimetry techniques. The experimental results are promising and the DOX-SPION will by used as the active core of therapeutic nanovectors.

  • Titre traduit

    Development of magnetic nanovector of doxorubicin


  • Résumé

    Ce travail est consacré à la conception et à l’étude de nanoformulations magnétiques de doxorubicine (DOX). Celles-ci feront partie d'un nanovecteur compatible avec une administration intraveineuse. Nous présentons une technique de fonctionnalisation de nanoparticules d’oxydes de fer superparamagnétiques (SPION) par adsorption d'un complexe DOX-fer(II). Une étude spectroscopique de ce complexe et des étapes de fonctionnalisation a été réalisée (spectroscopies UV-visible, de fluorescence, de diffusion Raman exaltée de surface). Cette voie de fonctionnalisation conduit à des taux de charge intéressants en DOX. Nous démontrons la réversibilité de la liaison SPION/DOX et nous prouvons par des essais de cytotoxicité in vitro que l'association SPION-DOX conserve une activité antitumorale. L'interaction cellule/SPION-DOX est étudiée (microscopie optique et microspectrofluorimétrie confocale). Les résultats expérimentaux sont prometteurs quant à l'utilisation des SPION-DOX comme noyau actif de nanovecteurs thérapeutiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 182-183.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPH-2007-TOUR-3804
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.