Faisabilité et application clinique du Strain et du Strain Rate : nouvelle modalité d'imagerie cardiaque pour quantifier la fonction myocardique régionale après un infarctus récent au cours d'une échographie d'effort sur table inclinée en position semi-assise

par Gilbert Pierre-Justin

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Philippe Arbeille.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Il est maintenant bien établi que les patients qui gardent du myocarde viable ont un meilleur pronostic s’ils sont revascularisés. Actuellement les critères validés dans la littérature pour détecter une viabilité résiduelle outre les techniques scintigraphiques, reposent sur l’échographie de stress, qui souffre d’une évaluation qualitative. Les nouvelles modalités échographiques couplées ou non à l’écho de stress ont pour but de permettre une évaluation quantitative de la fonction cardiaque régionale. Le Doppler tissulaire myocardique à partir de sa composante de déformation locale (Strain / strain rate) permet de mesurer le gradient de vélocités des parois myocardiques : en particulier par l’augmentation des gradients de vitesse au sein d’une zone de nécrose incomplète facilite l’identification du myocarde viable au cours d’un test d’effort ou lors d’une perfusion de dobutamine. Nous nous proposons d’évaluer à l’effort la faisabilité chez des sujets normaux de cette nouvelle modalité d’imagerie cardiaque pour quantifier la fonction ventriculaire gauche régionale et son application clinique chez des patients présentant un infarctus aigu traité par angioplastie primaire. En conclusion nous montrons, que dans un groupe de volontaires sains, il est possible de définir les valeurs du strain rate régional normal et celles du strain régional pour la déformation myocardique radiale et longitudinale au cours d’une échographie d’effort sur table inclinée en position semi assise chez le même sujet. En second lieu, les profils segmentaires longitudinaux du strain rate et du strain sont homogènes dans toute la paroi ventriculaire gauche aussi bien au repos qu’à l’effort ; alors que, les données du Doppler de vélocité myocardique ont montré un gradient base – apex dans les vélocités myocardiques suggérant une inhomogénéité pariétale pou un œil inexpérimenté. Ceci démontre que le SR, bien qu’étant extrait des données des vélocités, fournit un marqueur du raccourcissement et d’étirement myocardique indépendant de la direction du mouvement segmentaire global. Ainsi, l’imagerie strain rate pourrait être une nouvelle méthode intéressante pour quantifier la fonction myocardique régionale, de plus elle est adaptée à l’application clinique. Enfin le strain rate couplé à un index post systolique permet de discriminer précocement un myocarde sidéré d’un myocarde menacé et de prédire la récupération fonctionnelle après un infarctus aigu traité par angioplastie primaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 176-189

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T SV 2007 027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.