Etude des relations dose-concentration-effet des anticorps thérapeutiques par modélisation pharmacocinétique et pharmacocinétique-pharmacodynamique

par David Ternant

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Gilles Paintaud.


  • Résumé

    Les anticorps thérapeutiques (AcT) ont révolutionné la thérapeutique. Cependant, la variabilité de leur relation dose-concentration-effet reste mal connue. L’objectif de ce travail était de décrire cette variabilité pour le bevacizumab, l’infliximab, le rituximab et les globulines antilymphocytaires polyclonales (ALG). La pharmacocinétique des anticorps a été décrite par un modèle bicompartimental. La variabilité pharmacocinétique semble être influencée par le poids des sujets, la présence d’anticorps induits contre les anticorps du bevacizumab et des ALG a été décrite par un modèle physiologique indirect. Nous avons observé une influence du polymorphisme du FCGR3A, sur la RCE des ALG, ce qui suggère que les ALG agissent en partie par cytotoxicité cellulaire dépendante des anticorps. La prise en compte des facteurs de variabilité identifiés permettra l’optimisation des posologies et de l’efficacité des AcT.

  • Titre traduit

    Dose-concentration-effect relationships study of therapeutic antibodies using pharmacokinetic and pharmacodynamic modeling


  • Résumé

    Therapeutic antibodies (TAbs) have largely improved therapeutic management. However, the variability of their dose-concentration-effect relationship remains poorly known. The objective were to describe this variability for bevacizumab, infliximab, rituximab and antilymphocyte globulins (ALG). The pharmacokinetics of antibodies was described using a 2 compartment model. The pharmacokinetic variability seems to be influenced by body weight and immune response against Tabs, and antigenic burden. The concentration-effect relationship (CER) of bevacizumab and ALG was described by a indirect response model. We found an influence of FCGR3A polymorphism on CER of ALG, which suggests that ALG act, at least in part, by antibody-dependent cellular cytotoxicity. Account for identified variability factors should enable the optimisation of dosing regimen and efficacy of Tabs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (263 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 111-118

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T SV 2007 014
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.