Identification des épitopes inducteurs d'anticorps neutralisants de la protéine majeure de capside des papillomavirus humain de type 16 et 31

par Maxime Jean Jules Fleury

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Pierre Coursaget.


  • Résumé

    Les papillomavirus humains (HPV) sont responsables du cancer du col de l'utérus. L'expression des protéines de capside en systèmes eucaryotes permet l'obtention de pseudo-particules virales (VLP) possédant des épitopes similaires aux virions et capable de transférer un gène rapporteur. Le but de ce travail était l'identification des épitopes des protéines L1 des HPV de type 16 et 31 à l'aide d'anticorps monoclonaux, de mutants de protéine L1, de banques de peptides, par BIACORE et par Bacterial display. L'épitope majeur de l'HPV 16 et la présence d'épitope chevauchants inducteurs d'anticorps neutralisants et cross-neutralisants a été confirmé sur la boucle FG. Les résultats indiquent que les épitopes inducteurs d'anticorps neutralisants seraient chevauchants et situés sur la boucle FG pour l'HPV 31. Des vecteurs faiblement immunogènes dérivés de l'HPV 16 ont été obtenus par changement de la boucle FG du type 16 en 31. Des pseudovirions 31 ont été produits en cellules de mammifère pour développer des tests de détections des anticorps neutralisants plus sensibles.

  • Titre traduit

    Identification of human papillomavirus type 16 and 31 L1 major capsid protein epitopes inducing neutralizing antibodies


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Human papillomaviruses (HPV) are the ethiologic agent of cervix cancer. Virus like particles (VLP) can be obteined by expressing capsid protein into eucaryotic systems. Those VLP have virions similar epitopes and can transfert reporter genes. The aim of this study was to identify the L1 protein epitopes of HPV 16 and 31 using monoclonal antibodies, L1 protein mutants, peptides sets, BIACORE and Bacterial display. Presence of HPV 16 major epitope and overlapping epitopes inducing neutralizing antibodies and cross-neutralizing antibodies was confirmed into the FG loop. The results show that the epitopes which induce neutralizing antibodies could be overlapping and on the FG loop of the HPV 31. Immunogenicless vector derived from HPV 16 were obteined by replacement of the FG loop of type 16 by type 31. HPV 31 pseudovirions were produced in mammalian cells to developp more sensitive neutralizing antibodies assay.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 103-132

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T SV 2007 009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.