Les processus d'imagerie mentale dans la mémoire de travail et dans l'architecture des aptitudes spatiales

par Delphine Thomas

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Roger Fontaine et de Thierry Plaie.

Soutenue en 2007

à Tours .


  • Résumé

    L'activité d'imagerie mentale présente un grand intérêt en science cognitive. Deux grands axes théoriques ont tenté de s'enquérir de cette activité : les modèles relatifs à la mémoire de travail et les modèles factoriels se référant à l'architecture des aptitudes spatiales. Toutefois, les propriétés des quatre principaux traitements d'imagerie mentale (correspondant à la génération, au maintien, à l'inspection, et à la rotation) ne sont pas clairement établies par ces deux catégories de modèle. C'est dans cette perspective de travail que se constitue la problématique générale de cette thèse. A cet effet, cinq expériences ont été conduites. Les deux premières expériences analysent l'implication de l'activité d'imagerie mentale en mémoire de travail. Les trois dernières expériences analysent l'implication de l'activité d'imagerie mentale dans l'architecture des aptitudes spatiales. Les résultats mettent en exergue deux caractéristiques majeures des traitements d'imagerie mentale. D'une part, les traitements passifs sont dissociés des traitements actifs. D'autre part, au cours de traitements actifs complexes, le stockage du matériel visuel est également dissocié de la manipulation mentale. Ces deux caractéristiques, exploitées à travers la notion de ressources cognitives, s'inscrivent dans le modèle fonctionnel de la mémoire de travail (Vecchi et al. , 2001) et jouent un rôle fondamental dans l'agencement du modèle factoriel hiérarchique des aptitudes spatiales.

  • Titre traduit

    Mental imagery processes in the working memory and in the architecture of spatial abilities


  • Résumé

    Mental imagery activity is of great interest in cognitive science. Two main theoretical lines tried to investigate this activity : models relating to the working memory and factorial models referring to the architecture of spatial abilities. However, the features of the four principal mental imagery processes (corresponding to image generation, image maintenance, image scanning, and image rotation) are not clearly established by these two categories of model. It is in this working perspective that constitutes the general problems of this thesis. For this purpose, five experiments were led. The first two experiments analyze the involvement of mental imagery activity in the workin memory. The last three experiments analyze the involvement of mental imagery acitivity in the architecture of spatial abilities. The results emphasize two major characteristics of mental imagery processes. On the one hand, passive processes are dissociated from active processes. On the other hand, during complex active processes, the storage of the visual material is also dissociated from the mental manipulation. These two characteristics, exploited through the notion of cognitive resources, fit into the functional model of the working memory (Vecchi et al. , 2001) and play a fundamental role in the hierarchical structure of the factorial model of spatial abilities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 162-176

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.