Mémoire et Post-Traumatic stress Disorder (PTSD) : apport de l'étude de la conscience et de l'émotion

par Géraldine Tapia

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Isingrini.

Soutenue en 2007

à Tours .


  • Résumé

    L'objectif général de cette thèse était, dans le Post-Traumatic Stress Disorder (PTSD), de mettre en évidence des déficits et biais cognitifs. Ce travail révèle que dans le PTSD le pattern de récupération en mémoire se caractérise par une altération de la conscience autonoétique au bénéfice de la conscience noétique. Ce déficit, par le relachement des associations qu'il implique, pourrait mener aux symptômes dissociatifs. Ce travail montre également qu'un contexte anxiogène entraîne des modifications dans le fonctionnement cognitif des sujets souffrant de PTSD : un biais de conscience autonoétique et un déficit sélectif de la fonction d'inhibition. Le premier pourrait être lié aux symptômes d'hypervigilance alors que le second pourrait refléter le mécanisme par lequel sont maintenus les phénomènes de répétition traumatique. Cette thèse suggère que l'approche cognitive permet de mieux comprendre les mécanismes cognitifs impliqués dans l'apparition et le maintien des symptômes du PTSD


  • Résumé

    Through a distinctive approach to the cognitive psychopathology research, the goal of this thesis was to define cognitive deficits and bias in Posttraumatic Stress Disorder (PTSD). The present work shows that in PTSD, a different pattern of memory recollection is produced, suggesting a shift from remembering to knowing. This deficit would leads to the tendency to dissociate thoughts very effectively from others. This work also showed that emotional context produces cognitive disturbances in PTSD that result in a state of increased remembering and a selective deficit for inhibition processes. This recognition bias would be a hallmark of trauma-related emotional disturbances whereas the inhibition failure would reflect the mechanism in charge of intrusive recollections. Finally, this thesis suggests that the cognitive psychopathology research will provide a basis for progress in the understanding of the cognitive mechanisms responsible for the symptoms of PTSD

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 f..)
  • Annexes : Bibliogr. f. 199-226. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.