Formation des dômes gneissiques hercyniens dans les Pyrénées : exemple du massif de l'Aston-Hospitalet

par Yoann Denèle (Denele)

Thèse de doctorat en Science de la Terre

Sous la direction de Gérard Gleizes et de Philippe Olivier.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Formation of the Variscan gneiss domes in the Pyrenees : example of the Aston-Hospitalet Massif


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail correspond à une étude pluridisciplinaire des dômes gneissiques de l'Aston et de l'Hospitalet (Pyrénées ariégeoises) combinant différentes méthodes, géologie classique, anisotropie de la susceptibilité magnétique (ASM), analyse microstructurale, géochronologie U/Pb sur zircons, thermochronologie (U-Th)/He sur apatites et zircons. Dans le dôme de l'Aston, la chronologie des événements tectoniques est : déformation (D1) correspondant à une tectonique tangentielle précoce en contexte convergent, fluage latéral (D2-a), formation de méga-plis (D2-b), mylonitisation tardive. Une étude ciblée sur les granitoïdes de la bande mylonitique de Mérens montre qu'il s'agit d'une zone de transfert de magmas calco-alcalins ayant alimenté un pluton aujourd'hui érodé (Publication soumise à " Journal of Structural Geology "). Un modèle de mise en place des plutons des Pyrénées orientales est proposé dans cette publication. Le dôme de l'Hospitalet est caractérisé par les mêmes événements, excepté pour ce qui concerne la déformation précoce D1 qui a été entièrement transposée (Publication sous presse à " Terra Nova "). L'accent est mis dans ce travail sur l'importance du découplage entre la croûte moyenne et supérieure lié au fluage latéral EW dans un contexte transpressif. Les résultats des datations U-Pb sur zircons montrent que les orthogneiss correspondent à d'anciens laccolites ordoviciens (469 ± 3 Ma). Deux épisodes magmatiques hercyniens ont été identifiés : mise en place de sills peralumineux vers 320 Ma durant D2-a, formation des grands plutons calco-alcalins des Pyrénées autour de 310-305 Ma (D2-b). Les datations (U-Th)/He sur apatites et zircons montrent que l'exhumation finale des dômes est récente (45-30 Ma). Enfin, un modèle est proposé pour la formation des dômes des Pyrénées en contexte transpressif tardi-orogénique, illustrant les relations déformation, magmatisme et métamorphisme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (284 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 233-254

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30274
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.