Contribution à l'étude des effets systématiques pour le traitement des données de l'instrument Planck-HFI

par Christophe Leroy

Thèse de doctorat en Instrumentation spatiale et astrophysique

Sous la direction de Jean-François Trouilhet et de Jean-Philippe Bernard.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Ces quarante dernières années, l'observation du Fond Cosmique Micro-Onde a été l'un des champs d'étude les plus prolifiques de l'astrophysique. Couronnée par deux prix Nobel, cette découverte majeure a permis de confirmer de façon spectaculaire la théorie du Big-Bang. L'étude détaillée de ce fond micro-onde a également permis de mieux contraindre les différents modèles d'Univers issus de la cosmologie. Avec l'expérience Planck de l'ESA qui va succéder en 2008 à COBE et WMAP, la cosmologie entre dans une nouvelle ère, celle de la ``cosmologie observationnelle de précision''. Jamais une expérience spatiale aussi sensible n'aura effectué un relevé complet du ciel micro-onde avec une aussi grande résolution. La grande sensibilité de Planck implique la nécessité d'un contrôle accru des effets systématiques d'origine instrumentale. Cette thèse s'inscrit dans le cadre du contrôle de ces effets systématiques pour Planck, en particulier pour son instrument hautes fréquences: HFI (High Frequency Instrument). Contrôler les effets systématiques implique trois types d'activités: l'Identification, la Quantification et la Correction de ces effets. Cette thèse présente essentiellement les résultats obtenus sur les travaux d'identification et de quantification des effets systématiques d'origine thermique dans Planck-HFI. La quantification de la diaphonie électronique ainsi que la correction des effets thermiques y sont également abordés.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the systematic effects for the data processing of the instrument Contribution to the study of systematic effects for the Planck-HFI data processing


  • Résumé

    The observation of the Cosmic Microwave Background during the forty last years has been one of the most prolific field of astrophysics. Celebrated by two Nobel prices, this major result confirmed spectacularly the Big-Bang theory. The detailed study of this microwave background also helped to strongly constrain the various Universe cosmological models. With the ESA Planck experiment, cosmology enters a new age; ``the precision cosmology era''. It will be the most sensitive experiment performing an all-sky survey with such angular resolution. The high sensitivity of Planck implies a tighter control of the systematics effects of instrumental origin. This Ph-D was completed in the context of the control of the systematic effects for the High Frequency Instrument (HFI) of Planck. Control of the systematic effects inplies three types of activities: Identification, Quantification and Correction. This Ph-D mostly presents the results obtained during the work on the identification and quantification of the thermal systematic effects of Planck-HFI. Some results about the quantification of the electronics cross-talk and the correction of the thermal effects are also presented.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (280 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 271-280

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30255
  • Bibliothèque : Observatoire Midi-Pyrénées. Centre de documentation Sciences de l'univers, de la planète et de l'environnement.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 2007/OMP/11035
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.