Méthodes de purification des signaux impliqués dans la mise en place de la symbiose endomycorhizienne

par Delphine Maury

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire

Sous la direction de Véréna Poinsot.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les travaux de recherche menés s'inscrivent dans le « développement durable » du secteur agronomique. Favoriser les interactions naturelles plantes-microorganismes du sol permet de diminuer les apports excessifs d'engrais, nuisibles à l'environnement. Parmi elles, figurent les endosymbioses racinaires dont les plus répandues sont les symbioses fixatrice d'azote et mycorhizienne. Dans le cas de la symbiose fixatrice d'azote, le signal symbiotique est un facteur nod (lipochito-oligomère). Envisager une similitude dans la signalisation de ces deux symbioses, permet d'imaginer l'existence de facteurs « myc ». L'objectif de la thèse est la recherche, la purification et voire in fine, l'isolement de tels composés. Avec a priori de structure, la technique de l'empreinte moléculaire a été utilisée. Un marquage à la 2-aminobenzamide par ailleurs a été développé. Enfin, des extractions sur milieux biologiques, sans a priori de structure, ont été réalisées. Des phases polymères présentant une affinité pour les facteurs nod ont été obtenues. La purification de fractions actives contenant des composés d'origine « fongique » a ouvert des voies sur de rassurantes perspectives.

  • Titre traduit

    Purification of diffusible symbiotic signals


  • Résumé

    EThe research tasks undertaken in this thesis lie within the scope of “durable development” and more especially in the agronomic sector. Indeed, one of the possible methods to decrease the excessive contributions of manures, often harmful with the environment, is to support the installation of the plant-microorganism natural interactions. Among them, the endosymbioses including nitrogen fixing and mycorhizal appear. The molecular dialogue between the two partners highlights the presence of a symbiotic signal in the case of the nitrogen fixing symbiosis, called nod factor, which is not other than a lipochito-oligomer. By considering a similarity in the signalising of the two symbioses, it is possible to imagine the existence of a “myc” factor with structure closed to the factor nod one. Nevertheless, the corresponding structure of “myc” factor still remains unspecified. The objective of this thesis is to seek these myc factors to even purify them and in fine, to isolate them. Work was completed according to three approaches. One the basis of an a priori of structure with the nod factor, the molecular imprinting technique was used around a lipochito-oligomer. Then a protocol of labelling with the 2-aminobenzamide was developed. Last, without an a priori of structure, a series of extractions of biological media according to a more traditional biochemical approach was carried out and the activity of the residual fractions was tested directly on the plants. The results from these various approaches made it possible to purify fractions containing compounds of “fungic” origin and to open the way to promising prospects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 162-166

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30241
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.