Détermination structurale des lipopolysaccharides de surface chez Sinorhizobium

par Gabrielle Chataigné

Thèse de doctorat en Chimie. Biologie. Santé

Sous la direction de Véréna Poinsot.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Pour survivre dans des sols pauvres en nutriments, les plantes de la famille des légumineuses sont capables d'entrer en symbiose avec des bactéries de la famille des rhizobiaceae. Les polysaccharides de surface de ces bactéries jouent un rôle crucial dans l'établissement du processus d'infection. Sinorhizobium meliloti 1021 porte à sa surface trois types de polysaccharide, les lipopolysaccharides (LPS), les polysaccharides capsulaires (KPS) et les exopolysaccharides (EPS). Ses KPS sont des polymères de Kdo de petite taille rattachés à une ancre lipidique. Nous avons étudié la structure des KPS d'un mutant de la souche Sm1021 déficient en exopolysaccharides et produisant des KPS de haute masse molaire. Son activité symbiotique a été déterminée. Les KPS et les LPS possèdent des propriétés physico-chimiques communes (même taille, même charge et même balance hydrophobe-hydrophile). Pour analyser les constituants de ce mélange sans purification préalable lourde et en utilisant un minimum d'échantillon, nous avons mis au point un couplage entre une chromatographie liquide à haute performance échangeuse d'anion (HPAEC), efficace dans la séparation des oligosaccharides, et un spectromètre de masse (ESI-Q-ToF). Nous avons ainsi pu déterminer la structure des KPS de haute masse molaire synthétisés par le mutant mais aussi démontrer que la présence d'une ancre lipidique est, sur les KPS, très commune chez les Sinorhizobia. Nous avons aussi recueilli de nouvelles données concernant la caractérisation structurale de l'oligosaccharide de cœur des LPS de Sm1021 et des lipides A de deux mutants AcpXL et LpxXL.

  • Titre traduit

    Structural determination of surface liposaccharides of Sinorhizobium


  • Résumé

    Legume plants are noteworthy for their ability to fix atmospheric nitrogen, an accomplishment attributable to a symbiotic relationship with certain bacteria known as Rhizobia. Surface polysaccharide appeared to be essential to the symbiosis establishing. S. Meliloti produces cell-surface polysaccharides including lipopolysaccharides (LPS), capsular polysaccharides (KPS) and exopolysaccharides (EPS). Sinorhizobium meliloti strain 1021 produces a low-molecular-mass capsular polysaccharide that is a Kdopolymer harboring a phospholipid anchor. Exopolysaccharide-deficient mutant of Sm1021 affected in the KPS size (increased of polymerization level) has been studied. We performed a structural analysis of the K polysaccharides using NMR, ESI-MS and GC-MS. LPS and KPS were impossible to separate (same size, charge and hydrophilic/lipophilic balance). To determine the complexity oligosaccharide composition of biological samples and to use the smallest possible quantity of the surface polysaccharide extract, we decided to develope on-line coupling of High performance anion exchange chromatography (HPAEC), well established technique for determining underivatized carbohydrates, and mass spectrometry. In this thesis are presented new data concerning the structure of LPS core oligasaccharide and lipidA of the Sinorhizobium meliloti strain 2011 and mutant AcpXL and LpxXL.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 199-208

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • En acquisition
  • Cote : 2007TOU30238

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30238
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.